débat violences conjugales

VIOLENCES CONJUGALES

Un débat qui interpelle car chaque jour dans le monde et dans nos pays dits civilisés, des femmes (la plupart des cas) souffrent où meurent des violences conjugales dans une espèce d'indifférence de la société. Certes il y a des numéros d'appel pour les urgences, des formations données aux personnes chargées de recevoir les plaintes, dont la police mais aussi les avocats et autres assistants sociaux... il n'empêche que le maillage des filets de protection reste trop ouvert, trop poreux et que le nombre des féminicides, en Belgique est, par exemple, de 14 entre le 1 janvier 2019 et le 30 juin de la même année selon les chiffres officiels qui ne disent pas le nombre de personnes blessées, insultées...

Avec quelques amies, depuis un an et demi, j'ai lancé le groupe Oumou contre les violences conjugales à Liège, c'est une belle initiative mais en fait cela intéresse peu de gens, il faudrait que ce groupe fasse plus que populariser les violences conjugales au fur et à mesure qu'elle se passent et débouchent sur une mort de victime lue dans la presse, il nous faudrait être plus actif(ve)s sur le terrain sans pour autant doubler inutilement le travail fait par des associations reconnues, professionnelles et subsidiées. Nous avons pourtant, c'est mon avis, la possibilité d'être un service de plus pour les personnes à risques, nous pouvons aussi aider à sensibiliser les communautés qui nous sont proches comme nos ami(e)s. Et, vous qui me lisez vous pouvez aussi apporter votre pierre à l'édifice, avoir un rôle, même tout petit, dans la lutte contre la banalisation de ce problème.

Qu'en dites-vous ? Répondez en commentaires.

Pour info : le site/forum du Groupe Oumou : cliquer sur : https://groupe.oumou.xooit.be

et le groupe sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/1592362390845693/

Date de dernière mise à jour : 20/08/2019

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !