CITOYEN-NE d'OUPEYE

Je veux adopter ma rue !

C'est une belle idée de la commune d'Oupeye pour un peu responsabiliser les habitants, riverains mais aussi usagers des rues de notre commune. L'idée est d'adopter une rue et de s'engager à l'entretenir, la nettoyer des traces d'incivilités et autres marques d'insouciance des gens de tous âges qui se muent en cochons pour salir le bien commun.

J'ai donc proposé d'adopter la rue Saint-Siméon, celle où j'habite, la commune devrait me fournir quelques sacs pour y mettre les crasses, une pince à main pour les saisir sans devoir se baisser et des vestes fluo marquées "OupeyePropreté", tout cela conditionné par un minimum de 4 opérations/an de nettoyage, ce qui me semble trop faible, je me sens capable de veiller plus longtemps, plus souvent et cela entrainera peut-être d'autres riverains à me donner un coup de main. Actuellement (en juin 2019) deux rues seulement sont adoptées à Houtain, si ma demande est acceptée il y en aura trois.

La commune propose aussi l'adoption de bacs à fleurs, dans ma rue il y en a un, juste devant l'entrée de la Maison du Peuple du PS, ce petit bac n'est pas vraiment entretenu, une pensée chétive et quelques feuillages rabougris dans une terre avec plein de pierrailles dedans. Si l'adoption par moi de la rue Saint-Siméon est admise je me ferai un plaisir d'améliorer ce petit bac et lui donner des couleurs. Actuellement il y a aussi 2 bacs adoptés à Houtain, avec celui-là cela en ferait trois mais les 6 autres présents sur Houtain devraient être enlevés s'ils ne sont pas adoptés. Aussi je propose à la commune d'en déplacer au moins deux devant mes talus dans la rue Lavaux et un au coin des rues Lavaux et Saint Siméon et ceux-la seront entretenus par ma compagne Annick Cornet. Les talus de la rue Lavaux deviendraient ainsi accessibles vu que l'on ne pourrait plus y stationner des véhicules, on pourrait même envisager d'y installer des bancs publics. Et là, les talus devraient être occupés par des fleurs de toutes sortes et quelques légumes et plantes aromatiques en libre service pour tout le monde.

Est-ce que les politiques comprendront et soutiendront mes propositions ? A suivre !

Citoyen(ne) d'Oupeye - un groupe non carté politiquement mais qui "fait de la politique" quand même !!!

J'habite Oupeye depuis trois ans, j'ai été domicilié d'abord à Hermalle-Sous-Argenteau puis à Heure-le-Romain avant de m'installer en janvier 2018 au rez de chaussée de l'ancien presbytère devant l'église de Houtain-Sain-Siméon.

Malgré un passé de membre carté d'un parti de gauche, le PC, et de grandes amitiés (et inimitiés d'ailleurs) dans et autour ce parti, je suis resté, sans carte comme soutien à ce que l'on appelle la gauche radicale. Depuis quelques années je vote pour le PTB et suis ce que fait, ne fait pas, devrait faire ce parti.

J'ai été de 2000 à 2006 conseiller au CPAS de Visé en tant que PC sur le groupe PS dans l'opposition visétoise. Depuis, à part un bref passage au Mouvement de Gauche dont j'ai été exclu, je ne suis plus membre d'un parti, même si je soutiens financièrement (10 euros/mois) le PTB, je ne veux pas en être membre et perdre, statuts obligent, mon droit à la libre parole, aux pensées différentes, à l'action qui me plait non dictée par des sommets de pyramides.

Je soutiens donc la petite section du PTB d'Oupeye tout en regrettant le peu d'intérêt qu'elle manifeste à propos de mes diverses propositions constructives, mais ce sont des jeunes et ils doivent encore apprendre et je leur fais confiance même si quelques fois je "ronge mon frein" !

Cette rubrique je la mets sur mon site perso, page publique où tout le monde peut intervenir via les "commentaires" en bas de page. Via aussi une autre rubrique (en gestation) plus détaillée et  une discussion au forum des membres, ces deux postes n'étant visibles que par lesmembres de ce site.

Ici vous trouverez quelques réflexions publiques, qu'on peut aussi retrouver sur ma page personnelle Facebook mais d'autres aussi invitant à aller plus loin dans la réflexion.

Talus et bords des routes à Oupeye - ramasser les canettes ! et recevoir 5 cents par canette rapportée...! (20 canettes c'est UN € !

CLIQUER SUR L'IMAGE : B35a7a2a7e26e62fc0fbb4db68d33993 1532512456

Un article intéressant sur la RTBF à propos de la récupération de canettes jonchant les bords de routes et autres talus en Wallonie, c'est une expérience pilote qui va être lancée dans 24 communes Wallonnes, je ne sais pas lesquelles mais Oupeye n'en ferait pas partie.

Pourtant Oupeye est déjà à la pointe de la lutte pour l'environnement avec son système d'épuration des eaux du Canal Albert en face du Trilogiport. Intégrer ce projet pilote somme toute assez facile à réaliser permettrait aux citoyens de s'impliquer tout en leur permettant de glâner quelques petits sous pour quelque chose de vraiment utile et durable. Alors mon idée, même si Oupeye n'est pas dans les 24 communes concernées, c'est qu'elle soit la 25ème commune où le système serait mis en place.

Est-ce que les candidat(e)s (tous partis confondus) seraient d'accord pour demander à la Région Wallonne de faire partie de la liste dès leur investiture en janvier 2019 ? Est-ce que des citoyens Oupeyens sont intéressés à participer à ces collectes, ces nettoyages ?

A partir de ce dimanche 29 juillet 2018 Jacques Chevalier va sillonner les rues de Houtain-Saint-Siméon avec son appareil photos pour établir une espèce de cadastre des nuisances sur les trottoirs, talus et haies à rue, cela, c'est une toute petite partie, appel à d'autres personnes pour en faire de même dans les autres villages de l'entité d'Oupeye. On me contacte pour s'arranger via mon mail : chevaljak@mail.be

Une mobilité durable, j'y ai droit !

Une pétition lancée par la section d'Oupeye du PTB, je vous mets le lien ICI

LE TEXTE DE CETTE PETITION :

Se promener à Oupeye à pied, à vélo ou vouloir se déplacer dans le village voisin relève souvent du parcours du combattant !

En effet, l’accès aux trottoirs de la commune est de manière générale précaire voire inexistant. Les possibilités des cyclistes de se déplacer en toute sécurité sont limitées tant leurs zones sont restreintes. Les déplacements dans les villages de la commune sont bien souvent déviés et allongés car les moyens d’accès sont peu présents. Nous déplorons également que lorsque des rénovations de voiries sont faites, ces zones sont souvent très dangereuses, peu ou pas sécurisées et lourdes à porter pour les riverain.e.s.

La commune a un rôle primordial dans la mise en place d’une mobilité sécurisée, durable et accessible à tous !

Les soussignés demandent donc de la commune :

  • Qu'elle crée un cadastre des rues à problèmes.

  • Que la mise en place des voiries prenne en compte l'aménagement de pistes cyclables, de trottoirs sécurisés et accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

  • Que les zones 30 soient généralisées dans les quartiers à forte densité d’habitations et de commerces afin de sécuriser les lieux et limiter l’émission de particules fines.

  • Que les zones en travaux soient sécurisées et que les délais soient respectés pour ne pas impacter la qualité de vie des habitant.e.s.

  • Que des transports en commun assurent les liaisons entre les villages de la commune.

je me suis permis d'ajouter à ma signature ce qui suit :

Le cadastre des rues à problème doit être organisé avec les utilisateurs et riverains de ces rues. Que les transports en commun permettent de rejoindre la poste, l’administration communale et le CPAS, d’où qu’on vienne de la commune sans supplément de prix. ou bien car c’est difficile avec les TEC, que la commune organise des permanences de la commune, du CPAS, de la poste et de la police à raison d’au moins un jour/semaine dans chaque village de l’entité. 

DOSSIER SARTEL

L'ancienne entreprise SARTEL a fermé ses portes en 2007, depuis ses bâtiments et le terrain autour sont devenus un véritable chancre et à la demande de la commune d'Oupeye, la SPI est allée chercher près d'un million d'euros pour assainir le terrain et le doter de voiries permettant d'installer à Houtain-Saint Siméon un parc de petites entreprises locales. Au vu de l'avancement des travaux, on peut imaginer que le délai de 200 jours ouvrables depuis novembre 2017 devrait tenir la route mais ce n'est que la première phase, on ne peut pas dire quand le parc en question sera opérationnel.

C'est assurément un dossier important pour la commune (et ses habitants) après le constat d'échec du Trilogiport à Hermalle, les promesses d'emploi pour les gens de la commune et la réalité pragmatique sur le terrain.

C'est sur ce dossier que la future majorité communale issue des élections du 14 octobre 2018 sera jugée, notamment au moment des élections législatives fédérales et régionales fin mai 2019, c'est un dossier à suivre de près par tout qui s'intérese à la gestion communale, à la politique en général. J'espère que cela va motiver ce qu'il reste de radical dans la gauche de Basse-Meuse et particulièrement à Oupeye. J'espère que le PTB va s'impliquer dans ce dossier, en tous cas j'appelle tous mes concitoyens à me rejoindre tant sur cette page de mon site que sur un groupe que je suis en train de monter sur Facebook.

Sartel, j'y suis allé ce jeudi 26 juillet vers 6 h 15 du matin, près de l'entrée du chantier pour y faire quelques photos que voici :

Sartel02

Ici la population, c'est à dire vous et moi sommes invités à consulter le dossier, j'envisage d'y aller le 16 août au matin, on y va ? Me contacter début août au 0476/47 93 88 - Les photos maintenant !

Sartel04 Sartel06 Sartel07 Sartel08 Sartel09 Sartel10

On ne voit pas grand chose à cause des hauts buissonset des gros tas de terre, on ira revoir à la reprise du chantier.

SARTEL - Sur FACEBOOK

Ce 26 juillet 2018 j'ai écrit tôt matin ceci :

" Qui vient avec moi le 16 août ? C'est le premier jour de consultation du dossier, en cette matière même si les chantiers ont toujours du retard les citoyens doivent être pro-actifs rapidement pour préparer la riposte le cas échéant. L'idée de ce parc d'entreprise est bonne, sa réalisation pourrait permettre d'engager des entreprises et des travailleurs de la localité, les entreprises présentes dans le parc devraient elles aussi utiliser un maximum de personnel de la commune et des communes limitrophes comme Bassenge et Juprelle. J'invite les partis politiques à réagir, je pense au Bourgmestre d'Oupeye en particulier Serge Fillot mais d'autres peuvent intervenir, dont mes amis du PTB Oupeye par exemple."

et dans l'heure, Serge Fillot, Bourgmesttre d'Oupeye m'a répondu :

"Bonjour à vous,

Tout d’abord merci pour ce petit dossier informatif.


Ensuite, je souhaiterais ajouter que ce projet est mené (par la SPI...) à la demande de la Commune.

Double objectif :

1) mettre un terme à ce qui était devenu, il faut bien en convenir, un CHANCRE industriel (pollué de surcroît...) ;

2) dynamiser notre village de Houtain .

Il s’agit ici d’offrir à de petites entreprises locales et à de « petits » indépendants un espace où ils pourront exercer leur activité dans des locaux adaptés, et continuer ainsi à faire fructifier leur entreprise.

Il s’agit donc d’activités totalement compatibles avec le voisinage et le caractère rural (à préserver...) du village de Houtain.

Pour avoir vu, en tant que Bourgmestre, la liste des entreprises candidates à une installation au Sartel, je peux vous assurer qu’il s’agit bien d’entreprises purement locales et même très très locales.

Si vous le souhaitez, l’on peut se rencontrer afin d’en discuter...

Bien à vous tous.

Serge Fillot "

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/06/2019