DOCU CORONAVIRUS

Une vidéo très intéressante du Dr Résimont - Ici c'est du sérieux et c'est pas de la rigolade, à partager

Coronavirus - Covid-19 Docteur Stephane Résimont - "J'accuse"

26 mars 2020 - METRO sur MSN - Très difficile à copier/coller , je le laisse comme on a bien voulu me laisser passer çà.

Une bonne nouvelle sanitaire: l’épidémie de grippe touche à sa fin. Entre le 16 et 22 mars 2020, 678 personnes pour 100.000 habitants ont consulté un généraliste en raison de symptômes grippaux. Seul un faible pourcentage des échantillons testés s’est révélé positif pour la grippe.

 

Si les symptômes grippaux (température élevée, toux, écoulement nasal, mal de gorge, maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, etc.) ont augmenté, c’est en réalité le coronavirus qui est en cause. «Cette augmentation a lieu dans toutes les tranches d’âge en Flandre, sauf chez les enfants de 5 à 14 ans. Cette augmentation est liée à un nombre croissant de cas de Covid-19 dans notre pays», précise Sciensano. Le nombre de cas testés positifs à la grippe est bel et bien en baisse, et la fin de l’épidémie est en vue.

Soulager le système de soins

Cela n’a pas de lien directe avec l’épidémie de coronavirus. C’est tout de même une bonne nouvelle, puisque le risque de contracter les deux maladies à la fois sera désormais fortement réduit. C’est également une bonne nouvelle pour les médecins, qui n’auront plus à traiter ce problème pendant quelques mois.

L’article Bonne nouvelle : l’épidémie de grippe touche à sa fin est apparu en premier sur Metro.

SUR LE SITE DU JOURNAL METRO du 26 mars 2020, copié collé du texte

Une bonne nouvelle sanitaire: l’épidémie de grippe touche à sa fin. Entre le 16 et 22 mars 2020, 678 personnes pour 100.000 habitants ont consulté un généraliste en raison de symptômes grippaux. Seul un faible pourcentage des échantillons testés s’est révélé positif pour la grippe.

Si les symptômes grippaux (température élevée, toux, écoulement nasal, mal de gorge, maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, etc.) ont augmenté, c’est en réalité le coronavirus qui est en cause. «Cette augmentation a lieu dans toutes les tranches d’âge en Flandre, sauf chez les enfants de 5 à 14 ans. Cette augmentation est liée à un nombre croissant de cas de Covid-19 dans notre pays», précise Sciensano. Le nombre de cas testés positifs à la grippe est bel et bien en baisse, et la fin de l’épidémie est en vue.

Cela n’a pas de lien directe avec l’épidémie de coronavirus. C’est tout de même une bonne nouvelle, puisque le risque de contracter les deux maladies à la fois sera désormais fortement réduit. C’est également une bonne nouvelle pour les médecins, qui n’auront plus à traiter ce problème pendant quelques mois

Jeudi 19 mars 2020 Journal SUDPRESSE

Coronavirus: 180.000 tests Covid-19 réquisitionnés dans une entreprise liégeoise!

AFP

Les autorités ont procédé hier à la réquisition de 180.000 tests pour détecter le coronavirus et à un stock de produits réactifs. Ces produits ont été fabriqués par une entreprise de la région de Liège.

C’est alerté par le ministère de la Santé publique de l’existence de ces tests dont notre pays a grand besoin que le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, a décidé de signer un arrêté ministériel autorisant la réquisition. Le gouvernement est en effet doté de pouvoirs spéciaux qui lui permettent d’agir dans ce sens.

 

Comme nous l’a expliqué Erik Enaerts, l’attaché de presse du ministre, « il y avait urgence. L’entreprise n’a rien à se reprocher. Elle avait le droit de disposer de ses produits comme elle l’entendait et avait tout à fait le droit de les vendre et de les exporter. Mais ici, c’est une situation exceptionnelle. Entamer les procédures pour éventuellement acheter ces tests aurait nécessité beaucoup trop de temps. C’est pour cela, qu’il a été décidé de réquisitionner le stock. L’entreprise a totalement coopéré. Elle sera d’ailleurs rémunérée selon les prix conformes au marché. »

Pour ne pas perdre de temps et surtout pour que les tests ne quittent pas le pays, l’arrêté ministériel autorisant la saisie a été signé cet après-midi et immédiatement, police et protection civile se sont rendues sur place pour prendre possession du lot de tests et de produit réactif. « Agir au plus vite était primordial », conclut Erik Enaerts.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/03/2020