RTBF 21 octobre 2020 A lire

Où on apprend le nombre de morts de la seconde vague dans les maisons de repos...

Coronavirus : la suspension du testing préventif en maisons de repos est "peu responsable", pour la Fédération des CPAS wallons

La suspension du testing préventif en maisons de repos est "peu responsable", pour la Fédération des CPAS wallons
La suspension du testing préventif en maisons de repos est "peu responsable", pour la Fédération des CPAS wallons - © DIRK WAEM - BELGA

"La décision de suspendre les tests préventifs en maison de repos est malvenue et peu responsable", a réagi mercredi la Fédération des CPAS wallons à la décision de la Conférence interministérielle de la Santé d’entamer une nouvelle stratégie de testing, en application dès ce mercredi jusqu’au 15 novembre.

Parmi les nouvelles mesures, le testing préventif des membres du personnel des maisons de repos et maisons de repos et de soins est suspendu.

Une maison de repos n’a donc plus la faculté d’introduire des demandes de cette nature, soulignent les CPAS. Toutefois, le testing des foyers au sein des collectivités est, lui, bien maintenu.


►►► À lire aussi : Les décès en maison de repos ont doublé en une semaine, nos aînés vont-ils être reconfinés ? "C’est notre plus grande crainte"


 

"L’OMS prône toujours le test des asymptomatiques et la non-prise en compte des asymptomatiques a pesé gravement lors de la première vague", rappelle la fédération.

Du 11 au 17 octobre, le virus a fait plus de 32 morts en moyenne par jour, dont 25 décès à l’hôpital (+79%) et sept en maison de repos, soit une augmentation de 76% par rapport aux sept jours précédents, selon les derniers chiffres de l’Institut de Santé publique Sciensano.

"Alors que les foyers d’incendie Covid se multiplient, des détecteurs de fumée sont débranchés dans les maisons de repos", regrettent les CPAS wallons.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire