LOI DES ANGES

La Loi des Anges

Une nouvelle Loi en Belgique, encore au stade de la confection de son texte, au lendemain d'une Marche Noire qui a rassemblé 400 citoyens belges dont 10 % de partisans de la peine de mort pour tous les bourreaux d'enfants et 90 % demandant l'application non réductible des peines infligées aux personnes pédophiles et autres criminels ayant commis des violences pouvant aller jusqu'à la mort à des enfants, que le jugement de perpétuité soit effectivement une peine de prison à vie pour les coupables.

Actuellement les peines infligées pour crimes commis sur les enfants, même très lourdes, aboutissent quelques années plus tard à une diminution des peines pour diverses raisons examinées par des juristes, des psychiâtres et autres "spécialistes" sans que les victimes ou proches des victimes soient consultées, averties des sorties et autres congés pénitentiaires dont bénéficient les criminels en vue de leur "reclassement" dans la société civile ou à cette occasion.

La Loi des Anges doit être considérée non comme une vengence mais comme une peine sans appel, sans remise en question pour les personnes jugées coupables de mauvais traitements, pouvant avoir eu comme conséquences la mort d'enfants, leurs victimes. Si une personne est jugée coupable et condamnée à, par exemple 25 ans de réclusion assortie d'X années de disposition, la peine doit aller à terme et les dix années de mise à disposition de l'état doivent êtres non amendables,  et précises quant aux obligations de la personne condamnée le temps de sa mise à disposition en liberté conditionnée.

La Loi des Anges devrait être assortie d'une espèce de "déradicalisation" des prédateurs durant toute la durée de leur peine, à plus forte raison si le temps de détention est plus court que la peine à perpétuité.

Ceci est mon avis de citoyen que je mets en préambule de cette rubrique évolutive sur mon site personnel. Mon intention est d'apporter ma contribution au débat citoyen en ce domaine et de donner la parole à d'autres personnes pour élargir le panel des personnes désireuses, elle aussi, de participer à rédaction et la mise en pratique de la Loi des Anges.