FdR

Dsc01845 2

AVEC LES GILETS JAUNES !

Je suis gilet jauneJe ne le suis plus dans la rue, dans les actions... Je le suis toujours dans ma tête, dans mon coeur et je tiens en estime mes amis gilets jaunes de Liège et de Belgique même si certains je les aime moins voire pas du tout surtout quand, sous le couvert de leur gilets, ils propagent la haine bête et méchante de leurs chefs de partis d'extrême-droite dont certains revendiquent le copyright du mouvement en Belgique.

J'ai d'abord participé de loin, je suis allé deux fois à Bruxelles en début de mouvement, aux premières lignes évitant de justesse l'eau des arroseuses et les cailloux et autres projectiles lancés par des gens qui, quelques minutes plus tard se mettaient un brassard orange pour aller colsonner quelques manifestants...

Le mouvement des gilets jaunes à Liège, pour moi ce furent surtout les rassemblement du samedi PM à la gare des Guillemins, j'y retrouvais nombre de militants que je connaissais de mon passé communiste, des anciens du PC, des syndicalistes FGTB, des militants du PTB et quelques "vieux de la vieille", compagnons de luttes pour la Paix, contre le TSCG et autres luttes solidaires, le ban et l'arrière ban des humanistes combattifs de Liège et environs.

Et puis il y avait ces gilets jaunes que je ne connaissais pas, la plupart des femmes et des hommes sincères, non politisés, parfois même en totale opposition aux partis, aux structures, aux syndicats. Certains véhiculaient parfois des idées que les journalistes se plaisent à appeler "populistes" avec une moue de dédain, reprises par les bien pensants de la gauche caviar du PS à Ecolo.

A Liège, nombre de femmes étaient en tête du mouvement et elle prenaient la parole, harranguaient et dirigeaient le mouvement, c'était assez extraordinaire d'ainsi les voir aux côtés d'hommes de tous âges leur faisant confiance. Je crois que les féministes classiques, celles des collectifs de femmes battues et autres ne se rendaient pas compte de la performance de tous les jours qui était celle de ces femmes gilets jaunes.

A Liège, nous avons connu un tragique événement, un des nôtres écrasé par un semi-remorque sur l'autoroute à Visé, un choc vévu par la plupart des combattant(e)s GJ de Liège en direct, je n'y étais pas mais je sais ce qu'ont vécu mes camarades cette nuit-là, je me rappellerai toujours ce que disait "Cyrika", notre leader des GJ liégeois à propos de ce qu'il restait de Roger après ces 40 tonnes lui ayant passé dessus "comme un carton d'oeufs écrasés". C'est pas de la rigolade, c'est un fait, atroce, pour ses proches qui ont vécu sa mort en direct, pour les autres gilets jaunes présents glacés d'effroi. Pour nous toutes et tous d'apprendre tout, dans le détail les jours qui ont suivi quand les médias parlaient d'un malheureux accident qui ne serait pas arrivé s'il n'y avait pas eu cette action des gilets jaunes... et de plaindre le chauffeur du camion contraint de fuir (en écrasant Roger) pour ne pas se faire lyncher (alors que la police était présente).

Le mouvement des Gilets Jaunes en Belgique est plus ancien (1 jour) qu'en France, certes il n'a jamais réuni tant de gens qu'un peu partout dans l'hexagone, plusieurs samedis en été 2019 au moins en soutien avec nos amis de France , je le sais puisque c'est moi qui organisais les présences militantes des Gilets Jaunes à l'Esplanade Saint-Léonard à Liège, nous nous sommes retrouvés rarement à plus de 10 personnes, mais il fallait maintenir le mouvement...

Les gilets jaunes ont été bien soutenus dans leurs débuts par le PTB, du moins à Liège, même si Raoul Hedebouw n'était pas avec nous dans la rue, chaque samedi entre 50 et 100 militants du PTB enfilaient des gilets jaunes et venaient avec des panneaux revendicatifs non signés, présents mais pas pour récupérer le mouvement, je tiens à le signaler. Puis ce fut le grand mouvement des jeunes pour le climat où le PTB a choisi de s'investir plus que dans celui des gilets jaunes. A notre niveau, les GJ de Liège, nous avons apporté notre soutien aux jeunes et si avec certains ce fut très bien avec les "leaders" des étudiants ce le fut moins. 

Comme les Gilets Jaunes, les jeunes pour le climat ont vite disparu des rues et leur mouvement a du mal à rebondir.  Les gilets jaunes, même moins nombreux, existent toujours et on les a bien vus ce dimanche 1er mars à la manif "Colère" du PTB et j'en suis bien content même si je n'étais pas avec eux.

Les gilets jaunes sont toujours traversés de courants différents, parfois oppositionnels, au niveau de la Belgique ils n'existent plus qu'en Wallonie et à Bruxelles, et encore, dans certaines provinces le mouvement n'est pas unanime, univoque. Plein de gens ont quitté le mouvement à cause de problèmes d'égo chez certains. Faut dire aussi qu'on nous reproche de ne pas être structurés mais faut savoir que plusieurs d'entre nous, notamment quelques-unes des femmes héroïques de Liège et environ se sont investies physiquement et financièrement sans le moindre merci, et c'est pas évident quand on gère des familles, des enfants et qu'on se ramasse des procès à la pelle.

Les gilets jaunes ont leur place dans la "révolution" qui devrait avoir lieu tôt ou tard dans notre pays, que ce soit via les élections ou encore dans la rue. Cela ne peut pas continuer comme ça va, la marmite à pression va péter pour de bon, même si elle pétera certainement d'abord en France, on devrait suivre chez nous rapidement.

Perso j'appelle à un grand rassemblement contre le capitalisme, autour du PTB pour ce qui est de la phase "électorale", et, je suis tenté de dire ... AVEC les Gilets Jaunes  pour la révolution citoyenne dans la rue.

Vous me lisez, vous m'avez lu jusqu'ici, jattends de vous lire en commentaires. Merci

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La vague fdg

COLERE (Suite)... QUE FAIRE ?

La vague fdgCe dimanche 1er mars 2020 le PTB a lancé un grand appel à la colère citoyenne face au non pouvoir démocratique gouvernant à sa manière la Belgique depuis les élections du 26 mai 2019.

Le PTB revendique le chiffre de 10.000 participants à sa manif, la police en a vu 5500 et comme je n'y étais pas je ne peux me prononcer sur le nombre que j'estime plus proche de celui cité par le PTB en ajoutant que parmi la manifestation il y a avait plein de non-membres du PTB-PVDA dont pas mal de mes amis gilets jaunes, même si certains d'entre eux portent la double casquette. Oui, c'était une belle manifestation, sur un itinéraire court, bien organisée avec un service d'ordre moins directif qu'en 2014, même s'il y a eu un incident entre gilets jaunes dont un portait un drapeau Français et une grappe de SO du PTB voulant écarter ce drapeau pour je ne sais quelle obscure raison.

Donc oui, c'était une belle manifestation et les partisans du PTB en sont très contents, refusent toute critique, traitant les personnes qui en émettent de noms d'oiseaux et autres insultes d'un temps passé qu'on croyait révolu. Bah ce n'est pas grave en soi, ce qui compte maintenant, après le relatif succès de la manif' de ce dimanche c'est ce qu'on va faire dans l'immédiat, le court et au plus tard le moyen terme pour faire avancer le schmilblick !

Alors, même si j'ai des amis au PTB (qui furent des camarades du Parti Communiste quand j'y militais avec eux) qui refusent d'emblée ce que je propose à savoir l'union de toutes les composantes de la gauche anticapitaliste, je ne me décourage pas et je relance les idées d'avant 2014, celles de 2012 en France.

Cela n'exclut en rien le PTB qui devrait y jouer un rôle moteur puisque la plus grande force en termes de membres, de moyens, d'élus et d'organisation. Pour moi, le PTB aux prochaines élections doit se présenter sous son sigle PTB, MAIS... en admettant sur ses listes des de toutes les composantes de la gauche en lutte contre le capitalisme, et cela comprend aussi des citoyens non cartés dans tel ou tel parti. Cela implique la création d'un vrai FRONT DE GAUCHE et plus cette disparité au moment de présenter les listes pour les élections. Et je le dis, ce sera difficile à faire admettre comme concept tant au PTB que dans les nombreuses chapelles de l'ultra gauche où trônent des gens qui sont (se disent) "les meilleurs".

Evidemment comme c'est parti on risque de voter dans trois ou quatre mois et un tel front sera jugé impossible, utopique, à réaliser parce que, au fond, au PTB cela ne les intéresse guère. C'est vrai que leurs slogans de colère ce dimanche oubliaient curieusement la lutte contre le capitalisme, un peu comme pour le RIC, c'était mis de côté...

Je sais bien que mon combat risque de se planter, je ne vais pas attirer derrière moi les foules mais je me dis qu'il y a dans tous les partis et chez les citoyens des gens qui, comme moi, veulent l'union de toutes et tous contre notre plus gros énnemi commun : le capitalisme, il y en a aussi au PTB et pas un peu.

La question du rapport de forces est toujours posée. On part dans tous les sens, on se casse la gueule à divers degrés tout le monde et la droite, le capitalisme, rigole. On fait table rase des détails qui nous divisent et on fonce tous ensemble et l'ennemi sera détruit à jamais. Oui ce sera dur et il est possible que via des élections ce ne soit pas suffisant.

Comprenne qui voudra.

En tous cas je vous invite à y penser très vite à ce front de gauche, et cela concerne aussi mes amis au PS, chez Ecolo, qui - à leur manière - luttent aussi contre l'hégémonie du capitalisme. "Tous ensemble, tous ensemble !" comme scandaient Raoul et ses amis hier vers 16 h Place de l'Albertine !

N'hésitez pas à émettre vos commentaires, critiques et suggestions sous ce texte, merc.

50 % des membres présents !

10.000 personnes à Bruxelles cet après-midi à l'appel du PTB-PVDA qui compte 20.000 membres, c'est magnifique ces 50 % des cotisants présents, d'autant que le voyage leur était offert. Bon, on ne va commencer à faire des comptes d'apothicaires, des comparaisons avec le chiffre de la police (5500) le nombre (important et visible) de gilets jaunes et de militants de divers partis et associations non inféodées au PTB-PVDA. Dans un des reportages tournés à hauteur des Gilets jaunes on entendait le slogan "anti… anti capitaliste' et côté PTB-PVDA près de la tribune : "Nous sommes UN, we zijn EEN", ça m'a encore un peu refroidi sur ce parti qui se dit révolutionnaire...

J'ai mis ce texte sur ma page Facebook aujourd'hui juste après la manif convoquée par mes amis du PTB-PVDA, j'y ai récolté quelques soutiens et beaucoup de critiques, tant mieux, ça prouve qu'on me lit sur le réseau social.

Bon c'est vrai ça ne vole jamais très haut mais cela me motive à continuer d'oser dire mon avis même s'il est souvent à contre-courant.

Là, j'ai posé deux fois la question des suites à donner à cette manif et les réponses n'en sont pas. En fait, tout dépendra ou non d'élections qui pourraient se profiler dans un avenir plus ou moins proche.

Je vais encore en étonner beaucoup en réaffirmant mon choix du PTB comme seule alternative au capitalisme, par défaut certes. Donc je vais encore me faire des ennemis mais je m'en fous, on ne me changera pas, ni, surtout, ma liberté de penser comme chante Pagny.

Voila, lecteur(trice)s vous êtes prévenu(e)s !

Bonne nuit.

Dsc02729

20ème réveillon de Noël devant le centre fermé de Vottem

Ce mardi 24 décembre 2019 un peu plus de 500 personnes se sont rendues sur les hauteurs de Liège, à Vottem, pour protester une nouvelle fois contre l'enfermement de personnes étrangères n'ayant commis comme seule infraction de ne avoir les bons papiers pour s'établir chez nous.

Ce 20ème réveillon s'est déroulé sous une pluie battante avec de grosses rafales de vent, ce qui explique, en plus de la nuit qui tombe vite, la mauvaise qualité de mes 5 vidéos et quelques photos de l'événement. Mon travail, même de mauvaise qualité il me plait de le mettre sur mon site perso à travers mon blog, vous y étiez (ou non) et désirez faire un commentaire, apporter des éléments en plus, photos, vidéos, dites-le moi, ce sera, avec votre accord, diffusé sur une rubrique spécifique consacrée au CRACPE que je suis en train de préparer et que les membres du site peuvent déjà voir.

Alors je vous propose maintenant de visionner mes 5 vidéos en cliquant sur leurs titres en rouge :

FILM 1 - FILM 2 - FILM 3 - FILM 4 - FILM 5

et en cliquant sur les petites images de les voir plus grandes :

Dsc02729 Dsc02732 Dsc02733 Dsc02735 Dsc02736