Mes textes sur Facebook 02

19 avril 2020

COVID 19 - Dimanche 19 avril 2020...
Demain on rentre dans les écoles ! Normal, les vacances sont finies !
En fait, on rentrerait plutôt le lundi 4 mai, ce qui parait à tout le monde au moins un peu plus réaliste que demain.
Mais vu les contraintes du distanciement social (qui n'a rien de social et qu'on devrait dire qu'il est simplement physique), exemple : les 5 passagers par bus, ou encore les lavages de mains pour entre 20 et 30 élèves à la file indienne à raison d'une minute chaque lavage plusieurs fois par jour, ne pas oublier la désinfection des éviers et des essuies, ou serviettes papier mais avec vidange régulière dans des containers fermés. Je sais je suis trop long pour raconter des choses qui ne sont pas à l'ordre du jour de nos décideurs ou qui ne tracassent pas mes lecteurs qui n'ont pas d'enfants en âge scolaire.
Perso, et Annick pense comme moi, l'année scolaire doit être considérée comme finie pour tout le monde, on recommencera peut-être en septembre, en croisant les doigts pour que ce satané virus soit vaincu. C'est comme doubler une année, sans la honte, sans se retrouver avec les plus petits qui montent et les anciens condisciples qui te rejettent comme un malpropre, comment je peux dire çà ? J'ai doublé plusieurs fois j'ai au moins cette expertise-là à défaut de diplômes ronflants
Et j'ai vu une partie du débat sur RTL avec un expert Anversois, le Prof Goossens, que je n'avais pas encore vu (les experts ça pousse comme des champignons !) et bien ce gars il est pour qu'on fasse rentrer les gosses graduellement à partir du 4 mai parce que les jeunes seraient moins affectés par le covid y compris dans ses effets puisqu'ils passeraient plus facilement l'ingestion de la bébête… Et puis dans la seconde partie de l'émission, à propos des vacances, en Belgique, il garantit, si on ouvre les plages et diminue la distanciation sociale, une seconde vague du covid pour septembre. Faudrait qu'il s'écoute il me semble, si je le retrouve sur RTL Replay je vous mettrai le lien ici, occasion aussi d'entendre l'avis de mon cama Germain, député de Charleroi du PTB.
Ce matin en m'éveillant j'ai eu une pensée pour les exploitants de culture des asperges dans notre beau pays. C'est la saison où il faut les cueillir, on a vu à la télé que c'était une récolte manuelle qui ne s'improvise pas et le patron de le confirmer en remerciant le gouvernement pour son idée de proposer au chômeurs techniques du covid d'aller faire des journées de récolte contre le salaire qu'il donne pour son personnel en temps ordinaires, et le patron de dire que chaque année il fait venir des saisonniers de Roumanie, toujours les mêmes, qui connaissent la technique et sont donc bien plus productifs que nos braves ouvriers d'usine jardiniers du dimanche, mais les super-roumains n'ont pas pu venir à cause de la fermeture des frontières.
Combien qu'il les paie ce brave patron ses récolteurs roumains, et où logent-ils, dans quelles conditions et avec quels statuts ? Touristes ? Quels sont leurs droits, participent-ils à la Sécu ici et ont-ils une part de cotisations patronales payées en Roumanie ? Je m'étonne que mes camarades Syndiqués n'aient pas saisi la balle au bond. Ils devraient s'y intéresser car bientôt c'est la saisons des fraises, certes il y a des sans-papiers qui de leurs Afrique, Asie, Turquie travaillent au fraises depuis des années mal payés dans un "noir" toléré, je ne sais pas si nos braves patrons font venir des récolteuses, je les mets au féminin parce que physiquement les femmes sont plus petites et peuvent se pencher plus facilement pour récolter pour remplir contre des jetons de couleurs différentes les cageots de fruits classés en fonction de leurs tailles, des jetons à échanger en fin de récolte au prix des criées à ce moment-là. Je suppose que nos chômeurs covid seront sollicités...
Je sais c'est trop long.
Petites nouvelles de nous confinés, je me sens un peu mieux, Annick, c'est toujours le même topo, duraille pour marcher, duraille pour se mettre au lit, pour se coucher donc et pas rien que pour la nuit souvent interrompue par un pipi urgent qui lui fait une demi-heure par besoin, aller et retour dans cette foutue baraque où notre chambre est aux antipodes du WC, je rappellerai notre médecin demain
Voila les nouvelles du front je m'attend à une avalanche de suggestions pour les chaises percées et autres toilettes chimiques, c'est vrai (et je les remercie) que nos amis sur Facebook et dans le réel commentent plus en solidarité avec nous et nos maladies que sur le reste de mes posts, de mes élucubrations, pas toujours de haut niveau intello, je le reconnais.
Commentez bien !
en annexe : la première partie de l'émission de C'est pas tous les jours dimanche

18 avril 2020

COVID 19 - 18 Avril 2020...
PEUT-ON RIRE DE TOUT ?
La question du jour est régulièrement posée en cas de guerres, d'attentats, de crises, de famine et plus, actuellement de pandémie.
Si vous suivez mes rubriques tant sur mon journal Facebook que sur mon site perso vous remarquerez que, comme on dit, je souffle le chaud et le froid.
Cela fait partie de mon personnage et les insultes et autres conseils d'amis qui me veulent du bien n'y pourront rien changer, je suis comme Obélix, je suis tombé dans la marmite quand j'étais petit.
La marmite de quoi ?
Bein... de potion magique ! Vous vous imaginiez quoi ?
Donc aujourd'hui je vous propose une page de mon site avec 160 images glânées un peu partout dans les fichiers "images" de mes amis mais aussi via google, c'est pas toujours excellent certes, l'orthographe y est souvent négligée, faut faire avec. Cette page fait partie d'un ensemble intitulé CONAROVIRUS. Si vous voulez des choses plus sérieuses sur mon site il faut aller sur ma rubrique COVID-19, c'est là où j'entrepose mes vidéos tournées chaque jour à 20 heures devant le presbytère où je vis.
Ce soir je vais lancer un appel à rejoindre deux de mes amies Patrizia et Stephanie qui avec d'autres personnes, une centaine à l'heure actuelle, confectionnent des masques en tissu, ce sera un appel aux couturier(e)s mais aussi à celles et ceux qui ne savent pas coudre mais qui veulent se rendre utile en allant conduire les instructions pour la fabrication des masques aux candidat(e) couseu(r-se)s et les coupons de tissu, fil et élastiques, Mais aussi rechercher les masques confectionnés, d'autres personnes aussi pour ravitailler en masques les bénéficiaires au niveau des hopitaux. Il faut aussi d'autres petites mains pour aider à la coordination de l'ensemble 7 jours sur 7. Je précise pour l'ensemble BENEVOLEMENT, alors les amies de l'AIGS de Herstal et d'Hermée font appel aussi à la générosité des petites gens, un n° de compte est ouvert pour donner afin que ce service bénévole ne coûte pas aux couturièr(e)s, aux femmes et hommes qui font des paquets de kms avec leurs véhicules perso, ni aux bénéficiaires. Je communiquerai ce n° de compte si on me le demande par Message Privé.
Voila, ce soir à 20 h j'espère que mes voisins seront là au pas de leurs portes à faire du bruit et reprendre mes slogans, vous verrez bien sûr cela vers 21 h sur ma pagre FB comme chaque soir.
Des news de notre santé, j'ai dormi pas loin de 11 heures cette nuit, Annick : moins à cause de la douleur, il me semble qu'elle marche un peu mieux, l'infirmière est passée à midi pour sa piquouze et depuis Annick dort et je compte pas la réveiller.
Allez je vous laisse un peu la parole et le temps de regarder les images de mon site sur le lien, vous pouvez vous en servir.

17 avril 2020

COVID 19 : vendredi 17 avril 2020
Duraille !
Annick et moi on est malades, elle a des infiltrations jusque mercredi et moi le docteur m'a dit de prendre jusqu'à 4 Dafalgans par jour.
Le Medrol qu'Annick a dans ses piqûres la rend plus sensible au covid-19, donc on doit rester encore plus confinés. çà veut dire qu'on n'ira pas au Lidl demain, de toutes façons il lui est impossible de conduire. Pas grave, on a un peu de tout mais le jardin qu'on avait bien commencé reste en jachère, je me vois difficilement m'abaisser, me mettre à genoux pour désherber ou debout à continuer de couper les haies qui grandissent à vue d'œil. Un jardin c'est bien quand on est plus jeune et en bon état physique, ici c'est trop grand, une corvée?
Ce soir je ne sais pas si je serai en état de faire ma séquence de 20 h, je croise les doigts, ce sera plus bref... si j'y arrive...
Je compte sur vous mes ami(e)s pour garnir en commentaires ma rubrique, mettez vos liens. Merci d'avance.

16 avril 2020

COVID 19 : jeudi 16 avril 2020.
Merci Sophie (lu dans les médias) :
"La Première ministre Sophie Wilmès a annoncé une adaptation des mesures pour les personnes les plus fragiles, notamment les résidents des maisons de repos.
« Nous autorisons les résidents des structures d’hébergement, maisons de repos ou de soins, ou centre pour personne avec un handicap, a recevoir la visite d’un proche désigné, si cette personne ne change pas et qu’elle n’a pas eu de symptôme dans les deux dernières semaines. Les maisons de repos organiseront ces visites. Ces règles s’appliquent aussi aux personnes vivant seules, dans l’incapacité de se déplacer. Nous ne pouvons pas négliger les effets du confinement sur la santé de tous. »".
Question : les personnes qui vivent seules, dans l'incapacité de se déplacer, qui organise la visite d'une personne dans les mêmes conditions que pour les maisons de repos ? Je connais plein de personnes seules dont les familles sont éloignées et qui ont peu de contacts autres, sui va déterminer qui peut leur rendre visite ? En quoi les personnes seules bénéficieront d'une aide pour contrôler leur unique visiteur et si celui-ci n'est pas infecté ou présumé tel depuis 15 jours ?
Enfin tout le monde est rassuré, la Belgique vient de commander des 747 en masse pour nous achemines des dizaines de millions de masque ! Quand arriveront-ils, on espère avant le 3 mai (et seront-ils conformes aux normes avec le bon label écrit dessus ?), pour le moment à Bierset tout ce qui vient comme matos repart vers d'autres pays européens pour le plus grand bonheur du directeur de cet aéroport et des grands financiers liégeois qui parient sur l'avenir...
Bon ceci dit le confinement continue et la rentrée dans les écoles doit encore faire l'objet de discussions même si on sait que les examens de fin d'année n'auront pas lieu rien ne garantit que les jeunes rentreront en rangs serrés à l'école le 3 mai (plutôt le 4 car le 3 est un dimanche). Et si toutes les mesures de distanciation sociale sont toujours en fonction (ce qui semble être le cas vu l'interdiction des fêtes jusque fin août, je me demande comment les enfants vont faire pour se rendre en bus à l'école à raison de 5 par véhicule !
Foutage de gueule !
Je préfère l'écrire sur ma page plutôt que sur celle de mon groupe qui compte déjà plus de 13.500 membres en presque 2 semaines car il y a là des gens à force d'être dans "l'apolitisme" considèrent que le gouvernement et sa ministre de la santé font quand même du bon travail et qu'il vaut mieux leur faire confiance ainsi qu'aux experts etc...
Bon je vous laisse, je salue les éboueurs qui ramassent les papiers et cartons et les sacs bleus avec un gant pour deux mains et pas de masque, heureusement un gilet orange pour qu'on les voit de loin.
Et le docteur va arriver pour ma compagne qui n'a su dormir que 2 heures cette nuit et se tord de douleurs dans le divan, mais je crois pas que ce soit le covid-19 !
Bon je vous laisse, vous pouvez commenter.

15 avril 2020

COVID - 19 : mercredi 15 avril 2020 !
Dans quelques heures nous aurons droit à la bonne parole de la Grande Sophie, nous saurons à quelle sauce nous serons confinés pour encore un certain temps de cuisson à l'étouffée.
Je ne ferai donc pas ici une grande tirade, l'actualité me fournira de quoi meubler la rubrique des commentaires.
Cependant je veux ici revenir sur la décision des 24 bourgmestres de la région Liégeoise décidant l'octroi au 630.000 habitants concernés de deux masques en tissu (?) dans une proportion de 1/3 venant de grosses sociétés, 1/3 de plus petites sociétés et le dernier tiers soit 420.000 masques en provenance des bénévoles.
Bon cela a un coût, je suppose que les sociétés grosses ou petites ne font pas cela gratos, que quelque part on leur accordera des avantages fiscaux pour les remercier de ces dons éventuels,
Et qui va calculer pour ces sociétés le prix coutant des marchandises (tissus, fils à coudre, élastiques) ?
(à moins qu'elles fournissent des masques achetés par elles en Chine).
Pour ce qui est des bénévoles qui depuis quelques semaines travaillent nuit et jour à domicile à la confection de masques et de tabliers et autres tenues de travail pour les médecins et infirmiers de première ligne, du CHU par exemple, qui diffusent ça et là des masques à d'autres citoyens de leurs réseaux d'amitiés qui ne savent pas coudre (Et oui...il faut bien se faire une raison, toutes les femmes ne naissent pas avec le mot "couturière" tatoué sur le front).
Donc la plupart des personnes qui cousent ce matériel d'urgence recyclable sont des femmes et elle font cela gratuitement, elles investissent pour les tissus, le fil, les élastiques, elles se servent de leurs machines à coudre personnelles, avec l'air de rien ça prend du temps, la plupart des couturières prennent aussi de leur temps, de leur électricité, de leurs produits de lessive pour fournir des tissus propres…
Moi, c'est surtout à elles qu'iront mes remerciements chaque soir sur le coup de 20 h. Tout ce qu'elles investissent a donc un prix, est-ce que la conférence des 24 Bourgmestre a créé un poste budgétaire pour au moins défrayer ces magnifiques personnes ?
Comme je suis d'Oupeye où il y a pas mal de femmes qui s'activent pour fabriquer les masques en tissus, je pose la question à mon mayeur, que vont recevoir les couseuses des 420.000 masques ? :
Serge peux-tu me répondre ?
En avant pour vos commentaires et vos infos (vérifiez vos sources quand même).

14 avril 2020

COVID - 19 : 14 avril 2020 :
Hier soir, vers 23 h 30 j'ai regardé et écouté(lu) le discours de Macron. Par rapport au précédent discours le changement de ton est donné, il ne dit plus que nous (les Français) sommes en guerre, il parlerai plutôt, mais sans le dire de Résistance populaire, d'union nationale, de réconciliation. C'est vrai qu'en reconnaissant quelques faiblesses dans la gestion de la crise il oublie tout ce qu'il a contribué à détruire les soins de santé de son pays, il tend même à étendre sa responsabilité à plein d'autres à divers étages du pouvoir… A part cela j'ai trouvé son texte pathétique et humain.
Je l'ai vécu comme sensible au fait que ce nouveau virus tuait plus de gens dont les défenses étaient amoindries par les handicaps, la santé générale et l'âge. J'ai pensé qu'il se souciait pour son épouse qui navigue vers la septantaine (soixante-quinzaine ?).
Pour faire bref j'ai mieux aimé sa prestation d'hier que la précédente même s'il n'a guère parlé des traitements mis en place un peu partout en France pour soigner (et en guérir) ce satané virus qui continue ses ravages alors qu'il devrait s'être éteint à la fin théorique de la grippe saisonnière.
Bon ça c'est surtout pour la France mais ça va impacter notre pays : ce confinement dur prolongé jusqu'au 11 mai. Cette reprise des activités par branches au niveau du travail mais aussi faire rentrer tous les enfants à l'école jusque 18 ans pour leur donner de l'air et de la cohésion sociale (tout en espérant conserver la distanciation sociale (5 ou dix enfants par car scolaire, école la plus proche du domicile, etc... ?).
Moi hormis le covid et tout le tintsoin qu'on fait avec c'est que les malades ordinaires, les gens qui vivent chez eux, confinés, peut-être même contaminés, souffrent de maladies qu'ils avaient avant la venue du petit chinois ou de problèmes médicaux qui se sont déclenchés depuis. Et ces gens-là ont peur de se faire soigner. Peur à l'idée d'aller aux urgences à l'hosto le plus proche de peur d'être remballés parce que tout le monde est sur le pont pour combatte le covid.
Je prends le cas de ma compagne, celle qui malgré ses douleurs récurrentes continue de vouloir nettoyer sa maison, travailler avec moi au jardin, fignoler la tonte des trop grandes pelouses, s'occuper des plus petits enfants de la famille. Depuis dimanche matin elle met 15 minutes pour se rendre de son lit (ou du divan du living) à la toilette pour pisser et elle y va avec une béquille et une canne et plus souvent moi pour la soutenir, elle crève de mal au bas du dos, et je pense que c'est à cause de ce P... de jardin mais cela pourrait être autre chose, parce que cette maman de 6 enfants sait ce qu'est la souffrance et ne se plaint pas au moindre bobo. ET bien je lui dis que je vais appeler notre médecin, que je vais appeler une ambulance pour la mener aux urgences à Hermalle, elle ne veut pas, elle me dit qu'on ne voudra pas s'occuper d'elle, elle me cite par exemple le report des examens prévus pour sa fille dans le cadre de son cancer pour raison de problèmes Covid et de surcharge dans les hôpitaux, que les médecins généralistes ne viennent plus à domicile, ne reçoivent que par téléphone ou (pas le nôtre mais celui de son autre fille ne répond même plus ai téléphone et n'a même pas de répondeur et que tous les soins (dentaires par exemple) sont reportés sine die. Alors Annick souffre, prend ses anti-douleurs, invoque Dieu pour l'aider (celui-là aussi n'est pas disponible, trop de morts à sélectionner pour le paradis, et déterminer dans le purgatoire quelles sont les vraies urgences...
Annick, j'ai commencé à la masser avec du Stilène, un truc pour les douleurs musculaires dont la date de péremption n'est dépassée que de quelques mois, de l'auto-médication, ça chauffe bien, ça lui permet d'un peu dormir mais faut en remettre et des fois ça ne marche plus. Alors elle est confinée dans le divan. Elle ne saurait même plus conduire et comme moi, avec ma connerie d'alcoolisme, j'ai choisi de boire plutôt que conduire dans ma jeunesse, je ne suis d'aucun secours pour elle avec notre voiture et comme tout le monde a peur des contrôles pour tchic ou tchac et qu'on n'a pas 250 euros pour payer leurs imbéciles amendes alors on mord sur sa chique.
Et pendant ce temps là on nous bassine d'éthique respectée, non on ne sélectionne pas les malades aux urgences mais il y a des grilles d'évaluation, des protocoles qui sont d'usage depuis bien avant le covid et qu'il y a même l'euthanasie si on veut, si on a le temps d'y réfléchir sereinement quand on vous fourre un respirateur dans le larynx et qu'on vous met mariner sur votre ventre en jouant à pile ou face sur votre durabilité...
Je ne pense pas que nous soyons concernés par le Covid ma femme et moi, chaque hiver on a mal à la gorge, on a le nez qui coule, on perd l'odorat, on tousse et, avec ou sans médocs on s'en tire… Cette année, on nous a fait peur avec le Corona, c'était si j'avais compris, la version cette fois de la grippe saisonnière et le vaccin contre la grippe ne faisait aucun effet, donc ce n'était pas la suite logique de la grippe saisonnière qui, elle, devrait d'ailleurs être éteinte.
C'est marrant, si on peut dire, la grippe saisonnière tue en Belgique chaque année au moins 5000 (5 mille) personnes et personne n'en parle et il n'y a pas de JT spéciaux, et on meurt beaucoup dans les hôpitaux et les maisons de repos et à domicile, et j'imagine que les souffrances avec les respirateurs sont les mêmes, mais cette année ce serait différent...
Je pose souvent la question et personne ne me répond (et pourtant tous les médecins et spécialistes ne sont responsables du PTB pourtant) : cet hiver, combien de victimes de la grippe saisonnière (pas le covid) recensés en Belgique ? J'ai bien vu dans les médias que la fin de la période de la grippe saisonnière allait soulager le travail des équipes de soins attelées au Covid pourtant. C'est qu'elle a encore tué des gens comme chaque année celle-là.
C'est vrai que les chiffres en Belgique ont ceci de particulier qu'il faut les traduire en 4 langues avec des interprétations souvent approximatives quand elles ne sont pas tout simplement POLITIQUES… Mais on ne fait pas de politique chez les citoyens… même pas le slogan des Gilets Jaunes (infiltrés par l'extrême droite et l'extrême droite mélenchonniste, qu'ON dit) :
TRAVAILLE, CONSOMME...ET FERME TA GUEULE !
Bon je vais lancer mon texte et, j'imagine, recevoir une volée de bois vert m'envoyée par ma femme qui ne veut jamais se plaindre et qu'on sache qu'elle est un humain comme les autres et que le premier de ses droits est celui de vivre bien sa vie.

13 avril 2020

COVID 19 - lundi de Pâques - 13 avril 2020 :
Aujourd'hui, c'est férié, il ne fait plus un beau temps ensoleillé même s'il fait encore bon en termes de degrés, c'est un bizarre "lundi sans soleil", depuis une heure que je suis levé il n'est passé personne dans la rue, même pas une voiture, je n'ai même pas encore entendu le passage à basse altitude d'un avion de fret venant de Chine ou du Qatar en phase descendante vers Bierset.
Le calme plat.
Je suppose que les statisticiens de la mort sont en train de recevoir les données pour le point-presse d'onze heures, le sinistre bouillon qu'on nous mitonne en apéro chaque jour depuis un mois.
Celui dont on attend qu'il présente au moins une "courbe plate".
Hier on dénombrait 3600 victimes du covid-19, la France dépassait les 20.000 morts.
Proportionnellement à la population des pays c'est sensiblement kifkif entre belges et français.
Cela nous fait une belle jambe et les familles de tous ces morts ne "feront pas leur deuil", on va enterrer/brûler à la va-vite des fois que les corps soient soudain devenus des vecteurs de contagion ?
C'est vraiment n'importe quoi !
D'accord j'ai pas à m'occuper de ça, y a pas encore de mort dans ma famille depuis l'arrivée du virus, mon avis ne compte pas (j'ai l'habitude).
Alors je vous fais une invitation, à vous mes amis et mes pas amis, dont certains se complaisent à me contredire sur mon journal Facebook.
Je vous propose une sortie collective ce soir à 20 h devant chez vous ou sur votre balcon à rue ou en ouvrant une fenêtre vers la rue, en respectant la "distanciation sociale" et en portant un masque pour pas cracher vos postillons en criant ce que je vous propose de scander durant 2 ou 3 minutes avec ou sans fond musical :
Nous crierons ensemble si vous le voulez bien :
"DE BLOCK... DEMISSION ! - DE BLOCK... BUITEN ! C'est pas compliqué comme texte à mémoriser !
Faisons cela chaque soir, filmons-nous, filmons nos voisins, diffusons sur nos journaux FB et tous les autres réseaux, groupes, sites NOS images.
Et que cela ne nous empêche pas de soutenir les personnels des hopitaux, les travailleurs de tous les secteurs essentiels et les bénévoles dont celles et ceux qui cousent des masques.
Et tant pis si ce n'est pas le message qu'aimeraient valoriser les médias !
Bon lundi, j'attends vos commentaires et vous re-propose la vidéos que j'aite hier soir devant chez moi :

12 avril 2020

COVID-19 dimanche 12 avril 2020
ma rubrique quotidienne change de titre, j'ai d'ailleurs adapté mon site perso en conséquence. Même si je compte continuer à diffuser les nombreuses images disponibles sur le net en forme d'humour décalé souvent noir, idem pour les vidéos et pastiches de chansons, je compte donner plus d'importance à celles et ceux qui se battent au quotidien pour aider les autres parce que c'est la base de leurs différents métiers mais aussi parce qu'ils font, agissent, fabriques, donnent, bénévolement.
Je veux aussi exprimer ma honte d'être belge quand je vois le sort réservé à nos aînés dans les homes transformés en viviers à condamnés à mort, quand je pense au peu de respect des personnes âgées, handicapées... qu'ont certains qui n'ont de vie que pour leurs profits et n'ont rien cirer de leurs concitoyens quand ceux-ci ne sont plus que dépendant de la sécu et sont donc "un fardeau" pour une société qui se déshumanise chaque jour un peu plus.
C'est Pâques pour les catholiques du monde entier, le pape va faire son appel "urbi et orbi" bien protégé dans son bureau aseptisé au Vatican, en sécurité. La Place Saint Pierre sera vide, cela fera des images pour les JT du monde entier. Amen !
Je ne sais pas mais je me dis que c'est un peu facile de dire des mots au micro dans ce qu'on pourrait appeler un bunker pour soulager la souffrance des brebis d'un dieu qui semble aux abonnés absents.
Parait que ce pape est plus près des gens, pourquoi alors qu'un peu plus loin en remontant vers le nord de l'Italie il y a eu des milliers de morts (et c'est pas fini), pourquoi ne va-t-il pas les bénir, les rassurer ? Enfin c'est le problème des catholiques et pas le mien.
Ce soir à 20 h je compte faire du bruit, avec mon "gueulophone", je saluerai tous les métiers qui luttent contre la maladie, comme on nous demande de le faire dans les médias, je saluerai aussi tous les bénévoles qui travaillent pour palier au manque de prévoyance des décideurs à coudre des masques, des blouses, mais aussi à offrir de leur temps, de leurs moyens, de leur expertise pour soulager, nourrir, aider celles et ceux obligés d'être sur le terrain, même s'ils sont porteurs du covid-19. Je ne manquerai d'assortir mon discours de plusieurs slogans comme celui-ci "DE BLOCK...DEMISSION !". J'espère que cet appel sera repris urbi et Belgi par mes concitoyens et que Maggie remette les clefs de son ministère et se mette enfin à son travail, masquée, gantée, comme ses collègues médecins, et qu'elle soit enfin utile !
Bonne chasse aux œufs, attention c'est comme le Dafalgan, un peu çà va, trop c'est pas bon pour le foie et bonjour les dégâts ! "Et voila !" comme on dit chez Poltron è Sofa.!

11 avril 2020

 

CONAROVIRUS - samedi 11 avril 2020
Le cap des 9000 membres est passé, merci à mes déjà nombreux amis, plus de 200 déjà, qui s'y sont inscrits, vous remarquerez que le titre du groupe a changé, c'est vrai que réunir des gens, beaucoup de gens, pour une seule manifestation de colère une fois le virus vaincu cela ne nous satisfait pas vraiment.
C'est maintenant que la colère gronde même si tout le monde accepte le confinement, il y a de plus en plus de faits tout autour qui font se lever - de plus en plus - le mécontentement des citoyens. Il faut fédérer tout ça, voir comment réagir, même chacun chez soi, même sans se réunir physiquement, un peu comme le font ces nombreux experts médico-scientifiques, ces groupes d'économistes de haut vol, ces politiciens, ceux-là qui sont parfois responsables des erreurs et manques de prévoyance en termes de santé publique. Ces gens-là qui strognent tout débat démocratique, qui interdisent çà et là des opinions divergentes, tout en accomplissant une guerre à leur service ou plus exactement au service des trusts pharmaceutiques ou, pour simplifier, pour sauver le capitalisme de sa perte d'influence chez les petites gens et cette "classe moyenne", cette obscure majorité silencieuse… Celle qui parfois depuis le 16 novembre 2018 revêt un gilet jaune et crie dans la rue : "Travaille, Consomme, et… ferme ta gueule !"
Un de ces jours notre groupe, et d'autres un peu partout dans le pays auront la bonne idée de se réunir pour l'organiser cette manifestation dans la rue, on table vers le mois de septembre.
Objectif déclaré : au moins un million de personnes décidées à Bruxelles, pas pour une parade à la sauce RTL matinée de publicités, mais un véritable mouvement citoyen pour ne pas revenir à ce qu'était notre pays juste avant l'arrivée du virus.
On a donné, on a perdu, plus question de remettre en place les gens qui ont mal géré le pays durant des décennies, qui ont fait preuve d'imprévoyances criminelles dans divers domaines dont celui de la santé collective.
En attendant, pourtant, ces gens-là sont toujours en place et cela ne les dérange pas d'êtres jugés APRES l'épidémie, en attendant, ils et elles continuent leurs mauvaises gestions tout en bâtissant une société de moins en moins démocratique où tout se règlera à coups de transactions pénales leur permettant d'être blanchi(e)s sans passer par le tribunal, acquitté(e)s en quelque sorte !
Auront-ils lieu ces procès que nous voudrions qu'on organise ?
C'est à nous de voir, de ne pas nous laisser endormir par l'alchimie des statistiques avec ses pics et ces courbes plates le tout dans un blabla incompréhensible déversé avec l'aide de journalistes en recherche de scoops.
A nous aussi de ne pas nous diviser entre les gens de première ligne et ceux dits moins importants mais quand même à risques entre vieux condamnés à mourir parce qu'ils sont un coût pour ceux qui plus jeunes sont la garantie du capitalisme et de sa régénérescence constante.
A nous d'être vraiment solidaires avec tout le monde, y compris même les gens importants : politiques, sportifs, vedettes qui - pour la plupart - après 5 jours de soins sortent guéris du virus (peut-être grâce à la potion "magique" du Dr RAOULT).
Bon, je ne sais pas qui m'aura lu jusqu'au bout, mais je lui (leur) demande de s'inscrire sur notre groupe, objectif 10.000 membres demain soir, c'est possible !

10 avril 2020

CONAROVIRUS 10 avril 2020
Vendredi Saint
De moins en moins fier d'être Belge !
Déjà que j'étais dégoûté de l'accueil fait par notre pays aux migrants que l'on appelait demandeurs d'asile pour lesquels on édifia des centres fermés, prisons new look pour innocents, il a fallu qu'un virus débarque de Chine pour que les maigres harnais de protection qui m'empêchaient de plonger dans cette honte, un à un en quelques jours, sautent.
Un pays dirigé par des menteurs patentés, prouvés et accusés à raison pour leurs incompétences à divers niveaux. Une ministre de la santé qui ira défendre son cas - quand la pandémie sera un (mauvais) souvenir - devant une cour de justice qui sera d'ici là peut-être dépassée par la prescription ou encore évitable pour les accusés via des transactions pénales, ces sommes d'argent qui vous blanchissent ad vitam sans même récupérer la plus grosse partie que vous avez détournée.
En fait, pour ces délits, le procès sera comme pour les membres d'un groupe de plus de deux promeneurs dans les parcs publics une transaction pénale de 250 € ou mieux de 750 € pour les organisateurs…?
Bon ce ne sera pas ça, cela aura une autre cogne pour faire taire la légitime grogne des gens, ce ne sera pas non plus Nuremberg ni le procès des génocidaires du Rwanda, en fait, la raison venant d'ailleurs, la Chine (vous savez ce pays encore dirigé par un parti communiste…) les exécutants, quels qu'ils aient été bénéficieront de la présomption d'innocence jusqu'au jugement du Tribunal d'Application des Peines qui statuera s'ils peuvent sortir de détention avant la fin jugée de celle-ci, ne présentant plus de danger pour les autres… Donc au delà d'un délai de cinq années pour une peine jugée de 20 ans par exemple, ils seront libérables et on pourra en déduire que ceux qui ne le seront pas seraient - peut-être bien - les responsables de la catastrophe humanitaire qui - en Belgique - ce matin, a déjà tué plus de 3000 personnes.
Sur un autre registre, hier dans l'édition en ligne du torchon l'épidémiologiste Coppieters qu'on voit souvent au JT répondait à une interview et il parlait des 6 pistes pour sortir du confinement envisagées par (on le supposait) le groupe des 10 personnes chargées de cette mission par Sophie WILMES, il y était - entre autres - question de commencer par déconfiner les moins de 40 ans… Je précise que cet expert ne fait pas partie du groupe cité.
Donc, ce matin je me disais que cette info serait à la une de mon torchon. Par prudence j'avais hier soir fait une copie de l'article des fois que… J'ai eu raison. Ce matin, pas un mot au sujet de cet article !
A la place on parle d'un autre groupe d'experts, là ils sont sept dont M. VAN RANST qui, lui, fait partie du groupe des 10 (ce groupe qui remettra ses premiers travaux à la Grande Sophie mardi avant que celle-ci réunisse son conseil de Sécurité pour communiquer à la presse, notamment le confinement prolongé au moins jusqu'au 3 mai (d'ailleurs c'est déjà sous-entendu par les médias...
Bon on est reparti pour un nouveau jour de honte !
Faites vos commentaires (même si vous n'êtes pas d'accord avec moi), merci !

09 avril 2020

CONAROVIRUS 9 avril 2020 :
Aujourd'hui on commence par une vidéo du média torchon.
On y voit et entend Pierre WUNSCH, Gouverneur de la Banque Nationale de Belgique (BNB), un homme qui sait ce qu'est l'argent, en 2016 alors qu'il était encore vice-gouverneur de la BNB, il devait se contenter d'un salaire de 385.003 € et sans doute actuellement 100.000 € de plus (le salaire 2016 de l'ex gouverneur Jan Smets était de 481.254 €).
Pourquoi je vous dis cela c'est parce que ce brave homme (qui passe bien à la TV et qui se fait filmer dans le grenier mansardé qu'il range sans doute durant son confinement); ce brave homme donc, est une des 10 personnes choisies par la Grande Sophie pour organiser la fin du déconfinement.
Et non, nos grands argentiers ne sont plus des nobles vieillards pareils à autant d'oncles Picsous se baignant dans les pièces d'or. Ce sont des gens comme les autres qui ont fait des études et sont arrivés où ils sont à la sueur de leurs fronts et de leurs méninges, des hommes (et des femmes) qui savent tout de la vie de la population dans son ensemble et qui font tout pour le bonheur collectif des particuliers au cas par cas.
Aujourd'hui dans mes commentaires (et les vôtres car si nos moyens ne sont pas collectifs nous pourrions collectiviser nos intelligences) il sera question de ce groupe des dix, un peu présenter ces braves gens, surtout ceux qui ne sont pas les experts en santé publique qu'on connait depuis le début du Covid à la télé et dans les médias qui font la pluie et le beau temps.
Nous y verrons que le petit peuple y est représenté !
Si... Si !
Par une gentille dame, une encore jeune assistante sociale qui a fait, en plus de l'école sociale à Mons, deux universités dont une à Paris, toutes ces études : de 1999 à 2005 !
Et qui en 2007 est devenue Secrétaire Générale de la "Fédération des Services sociaux" où elle exerce encore. Dans son CV il n'est pas indiqué si elle s'est occupée sur le terrain social des "plus démunis", quelle est d'ailleurs son expérience d'assistante sociale de terrain, cette brave dame qui se nomme Céline Nieuwehuys a même un profil sur Facebook ce qui indique sa proximité avec les petites gens.
La Grande Sophie l'a donc appelée à faire partie du groupe des dix pour, je présume, "représenter" la partie "sociale", d'autant qu'à première vue cette dame a beaucoup d'amis écologistes. Voila, vous en connaissez déjà deux, vous pouvez les retrouver sur Linkedin, dans Google et un peu sur Facebook, les autres ? Ce sera pour plus tard dans la journée !
Bon nous voila rassurés, cela va bien se passer la sortie du confinement, la reprise de l'économie de marché et même qu'à Noël on aura tout remis en place dans notre pays comme c'était avant le Covid , avec un peu de chance il restera quelques structures désinfectées pour abriter les derniers SDF vivants du froid !
A vous la parole mes amis et mes moins amis !

08 avril 2020

CONAROVIRUS 8 avril 2020 :
Aujourd'hui j'ai une grosse pensée pour les gens de "première ligne" ceux qui n'ont pas le temps matériel ni la force de venir durant des heures disserter sur leur travail avec de plus en plus d'internautes confinés qui font cela pour passer le temps et régler leurs comptes à une société que, par ailleurs, à chaque élection, ils ont encouragé par leurs choix ou leurs abstentions "tous pourris".
Combien de mes amis sont ceux qui se retrouvent aux soins intensifs à "pougner" dans le concret, qu'ils (et surtout elles), font ce qu'ils peuvent avec ou sans matériel valable pour leur protection vitale ?
Mais on ne les oublie pas, chaque soir à 20 h, encouragés par les médias, les gens font du bruit pour les remercier, attention… pas rien que les médecins et les infirmier(e)s, non, pas d'encouragements au corporatisme, les applaudissements, c'est pour tout le monde y compris les caissières des grandes surfaces alimentaires, les éboueurs, les facteurs les policiers, tous ceux qui, en fait, sont bien obligés de travailler pour le bien collectif, dans les entreprises essentielles comme Interbrew ou la FN par exemple.
Donc toutes celles et tous ceux qui continuent de travailler au service de tout le reste de la population, y compris Madame De Block qui travaille jour et nuit. Tous ces gens qui parfois sont cités au tableau d'honneur des médias, il me semble qu'ils ne sont pas sur facebook.
Je me trompe peut-être alors je lance un appel à tous mes amis et lecteurs de mon journal Facebook : "Etes-vous un(e) travailleur(euse) de première ligne dans la lutte contre le coronavirus ? Si oui, racontez-nous comment vous la vivez cette vie que d'aucuns prétendent connaître à votre place.
Et si vous n'êtes pas dans le cas (comme moi par exemple) dites ici si vous en connaissez de ces "héros" dans votre famille, entourage immédiat et comment cela se passe pour eux au quotidien, s'ils ont des enfants en âge scolaire comment ils se débrouillent, s'ils ont des difficultés pratiques comment ils sont aidés, de quoi ont-ils (elles) besoin pour continuer de boulotter pour les autres ?
Je sais bien qu'on va me rétorquer, pan dans ma gueule, et toi Chevalier tu fais quoi pour eux, en quoi es-tu concerné ?
Et je réponds : à ma manière par ce post - par exemple - qui dérange, en participant aussi, activement sur le net, à un groupe Facebook qui vient de dépasser les 5000 membres qui veut que les dysfonctionnements actuels au niveau de la lutte contre les épidémies ne se reproduisent plus à l'avenir, non pas avec des "yaka" mais avec une réflexion globale pouvant aller jusqu'à un changement de société.
Voila, l'appel est lancé j'espère quand même avoir quelques réponses parmi les personnes "de première ligne".
Avec tout mon respect.

 
 
 

7 avril 2020

CONAROVIRUS - Mardi 7 avril 2020
Les 10 experts de la Grande Sophie chargés de préparer la sortie du Coronavirus et donc la relance de l'économie du pays qui est la tâche la plus importante et le soucis majeur du système capitaliste et de ses fourmis besogneuses du MR.
On connait quelques-uns de ces experts à force de les avoir vu souvent à la télé même si celle qui sera la cheffesse de ce groupe, une Anversoise, doit être plus connue en Flandre que chez nous. Parmi les autres que certains auraient pu penser être de la société civile ou représentants des travailleurs et plus largement des gens encore des gens sans doute important en Flandre, personnellement je n(y connais guère que Johnny Thijs, le grand patron d'Electrabel. Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'est la Fédération des Services sociaux ? E, fin sa responsable a l'air sympa, elle est AS, elle a fait de la sociologie à LLN et je ne sais quoi à l'Université Diderot à Paris tout cela entre 1999 et 2005 (Merci LinkedIn !) Là il devient tard cette nuit je vais en laisser pou après mon réveil je mettrai le fruit de mes recherches en commentaires, mais vous pouvez aussi collecter les infos à propos de ces braves gens.
Bon je vais encore me faire traiter de mesquin, je suppose que ces braves gens ne font pas ça bénévolement, alors combien on les paye et combien de temps va durer leur mission ? Est-ce qu'ils remplacent les organisations actuelles prises dans l'urgence ?
Petite réflexion perso à propos des sacro-saints chiffres : on est bien d'accord que dans les personnes hospitalisées pour le COVID il y a 3 catégories : la première est celles qui nécessitent d'être soignées à l'hôpital, la seconde et de celles qui doivent (parmi l'ensemble des hospitalisées)aller aux soins intensifs et parmi celles-ci : il y a celles qui sont sous respirateur.
Les personnes qui arrivent à l'hôpital c'est dans une des trois catégories ci dessus.
Les personnes qui sortent guéries sortent des deux premières catégories et, je pense, surtout de la première catégorie.
Les personnes qui sortent de la troisième catégorie sont hélas mortes (du moins si ce qu'a dit l'infirmière interviewée dimanche soir au JT de la RTBF est vrai et que c'est le cas dans tous les services à respirateur du pays).
Est-ce que je me trompe ?
Au niveau des chiffres hors hôpitaux (comme dans les maisons de repos par exemple), il y a les personnes atteintes et confinées hors hôpital chez elles ou en MR. Celles qui guérissent là sont-elles comptabilisées dans le nombre total des personnes testées positives quelque soient leurs lieux, et depuis quand, les personnes qui décèdent chez elles sans soins intensif ni respirateurs sont-elles comptabilisées au jour le jour dans les catégories propres : malades ou décédées.
Bon ceci dit là mes yeux me chatouillent il est temps je j'aille dormir, que les noctambules n'hésitent pas et écrient dans les commentaires, débattent entre eux.
Allez, bonne nuit les ami(e)s !

06 avril 2020

CONAROVIRUS - 6 avril 2020.
ASSEZ DE MENSONGES !
Tout le monde aime Sophie ! Sophie est au MR. Le MR détricote la sécurité sociale depuis qu'il s'appelait encore le PLP avant le PRL. Le MR c'est aussi la puissance médiatique du Torchon version papier Q et du média RTL-TVI. Certes, il n'y a pas que le MR qui, en Belgique, soutient et encourage le capitalisme, il se trouve parfois à gauche des réformistes pour suivre les mêmes dogmes.
Moi je suis révolté contre Madame De Block, non parce que son physique me déplait mais parce qu'elle a, en toute conscience, fait brûler 63 millions de masques (dont 20 millions de FPP etc) parce que leurs élastiques risquaient d'être périmés sans pour autant en recommander pour garantir les stocks d'urgence.
Je suis honteux d'être belge quand je vois depuis des années les budgets sociaux fondre, quelques soient les majorités gouvernementales (et que nous n'ayons été que si peu dans les rues avec les filles du secteur non-marchand), et ceci à tous les niveaux alors qu'on continue d'obéir aux exigences de l'OTAN pour acheter des zincs made in USA qui coutent des milliards.
Enfin dans le "traitement", que dis-je... le scénario de la pandémie et de ses réponses à la belge, orchestré par les médias. J'en ai marre qu'on nous prenne pour des cons, paniqueurs, égoïstes, égocentriques, indisciplinés, à nous faire adopter des attitudes conviant les plus fachos d'entre nous à reproduire les actes puants de leurs prédécesseurs en 1939-1945.
Bon on a bien compris le message de la grande Sophie, le confinement c'est minimum jusqu'au 3 mai et la reprise cela correspondra aux besoins des entreprises de reprendre leurs juteuses affaires.
Je suppose que nos chers Libéraux concoctent déjà une espèce de TéléVieCap48etc pour que les gens qui veulent, soutiennent les médecins et les infirmier-e-s, les premiers rangs pour un grand remerciement solidaire avec toutes les vedettes pour des shows médiatiques entrelardés de publicités...
Et de toutes façons il préparent sans doute aussi une taxe de solidarité, d'Union Nationale, pour redresser le pays et ses banques sans lesquelles rien ne se fait dans ce pays.
Mais c'est vrai qu'en attendant il faut bien faire confiance aux scientifiques, même s'ils ne sont pas toujours du même avis, c'est particulièrement le cas pour l'usage ou non des masques, des tests mais aussi des futurs médicaments et vaccins.
Bon, je sais, je vais encore m'attirer les foudres de certains… J'assume.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/04/2020