MICHELE HOLZEM

"IN MEMORIAM"
751 500 csupload 12929468
Michèle Holzem
 
Michèle a choisi de nous quitter le 7 septembre 2009 à l'âge de 56 ans, c'était pour moi plus qu'une simple amie, elle était ma "marraine" d'abstinence alcoolique, c'est avec elle que je m'étais re-rendu aux réunions des AA. Michèle était, elle aussi, alcoolique abstinente, depuis 7 ans avant le début de la mienne.
Nous avions fait connaissance en novembre 2006 quand elle vint prendre des photos au charbonnage du Hasard à Cheratte avec moi comme guide. Elle faisait partie du Cercle Photographique "Priorité à l'Ouverture" présidé par mon ami et camarade Francis Cornerotte. C'était une artiste photographe passionnée par la lumière et ses effets même si elle était, elle-même, fort sombre.
Elle était attirée par les gens pour les photographier même si elle n'aimait pas trop le contact humain derrière la réserve qui était la sienne, faite, je pense, d'une grande timidité et de peur de "déranger".
Elle a filmé les sans-papiers de Liège, et leur a consacré une exposition qu'on a pu voir un peu partout, elle a toujours été solidaire de ceux-ci n'ayant elle-même vu sa nationalité... Luxembourgeoise pas de droit de séjour en Belgique, son pays natal, de par la bétise administrative.
Elle n'avait droit à rien, vivotait dans l'appartemnt de sa grand-mère, une pauvre petite vie en somme qui ne l'empécha pas d'aider un ami sans-papiers africain, aujourd'hui régularisé, à réussir des études de plomberie. Ella avait appris aussi à une demandeuse d'asile congolaise à photographier lui prêtant un de ses bons appareils qu'elle n'a jamais revu, l'élève ayant vendu l'appareil pour quelques sous !
A sa manière et selon ses forces Michèle militait tant pour le CRACPE (Collectif de Résistance Aux Centres Pour Etrangers) que pour l'association LîDjibouti ou encore le Collectif liégeois contre les Mutilations Génitales Féminines...
Un jour elle est revenue à Cheratte filmer les femmes turques, ces photos je les ai quelque part dans mon fouillis, il faudra que je les scanne à plat, elles n'ont jamais été publiées sur le net.
Peu de temps avant de disparaître elle m'avait montré ses travaux sur base de clichés réalisés dans les serres du Jardin Botanique à Liège, des feuillages luxuriants sur lesquels elle retravaillait les couleurs via des programmes de retouche assez sophistiqués.
Je dispose de quelques clichés réalisés par Michèle (pris au charbonnage de Cheratte et extraits de ses expositions plus anciennes), je vous les présente ci-dessous, en plus des rares photos que j'ai de notre amie, en galerie sans commentaires.
 J'espère que cette page perpétuera sa mémoire auprès des ami(e)s qui l'ont connue de près ou de loin.
Qu'elle repose en Paix.

Photographies prises au Charbonnage de Cheratte fin décembre 2006

Cliquez sur les petites images pour les voir plus grandes.

Amh7

 Amh3  Amh4 Amh6 Amh5

 Amh8 Amh9 Amh10 Amh11 Amh12

Amh1 Amh13 Amh14 Amh15 Amh16

 

Sa passion pour le Tango

Michèle voulait m'apprendre à danser le tango, moi qui ne sais rien danser, elle a essayé dans le salon de sa grand-mère mais sans résultat probant, voici une série de clichés d'un cours de Tango auquel elle avait assisté, à Bruxelles je crois, des photographies à cliquer pour les voir plus grandes...

Ata1 Ata2 Ata3 Ata4

Ata5 Ata6 Ata7 Ata8

Ata9 Ata10 Ata11 Ata12

Ata13 Ata14 Ata15 Ata16

Photos de Vincennes

Je ne sais pas de quand ces photographies datent, probablement prises du temps où Michèle vivait en France, pour les voir plus grandes cliquez sur les photos.

Vincennes1 Vincennes2 Vincennes3 Vincennes8

Vincennes4 Vincennes5 Vincennes6 Vincennes9

Mars 2007 : Portraits : Ces hommes (et femmes) venus d'ailleurs

 

Portraits : ces hommes venus d’ailleurs

Photographies couleur de Michèle Holzem

Emigrés d’Afrique noire, du Maghreb et de Russie, ces hommes « sans-papier » ont tout quitté : leur pays, leur famille, leurs amis. Certains ont choisi de partir, d’autres ont fui. Tous avec l’espoir d’une vie meilleure.
Dictatures, guerres, répression et pauvreté sont les causes principales de leur départ.
Certains sont redevables auprès de leur famille et de leur village qui les ont aidés à réaliser leur voyage. Revenir dans leur pays sans avoir réussi dans cette nouvelle Europe serait un déshonneur. Pour d’autres, réfugiés politiques, être rapatriés signerait leur arrêt de mort.
Ces hommes et ces femmes ont tous le désir de construire pour eux et leurs enfants une vie décente, trouver un travail, un toit. La Belgique symbolise leur rêve de vivre dans une démocratie, un état de droit, un pays où existe la liberté de pensée et de parole.

Michèle Holzem

Cliquez sur les photos pour les voir plus grandes

Mholz01Mholz02Mholz03Mholz04Mholz05

 

 

 

Mholz06Mholz07Mholz08Mholz09Mholz10

Simplement... quelques photos d'elle...

cliquez sur la photo pour la voir plus grande :

751 500 csupload 12929438

Jeudi29mar 015

666 500 csupload 12845910

Expomich3mars07 017

Michele

Jeudi29mar 016

375 500 csupload 12845893

 

Expomich3mars07 012

Expomich3mars07 058

Jeudi29mar 018

375 500 csupload 12845882

 

Expomich3mars07 030

Jeudi29mar 008

Jeudi29mar 020

375 500 csupload 12931689

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 07/12/2019