La vague fdg

COLERE (Suite)... QUE FAIRE ?

La vague fdgCe dimanche 1er mars 2020 le PTB a lancé un grand appel à la colère citoyenne face au non pouvoir démocratique gouvernant à sa manière la Belgique depuis les élections du 26 mai 2019.

Le PTB revendique le chiffre de 10.000 participants à sa manif, la police en a vu 5500 et comme je n'y étais pas je ne peux me prononcer sur le nombre que j'estime plus proche de celui cité par le PTB en ajoutant que parmi la manifestation il y a avait plein de non-membres du PTB-PVDA dont pas mal de mes amis gilets jaunes, même si certains d'entre eux portent la double casquette. Oui, c'était une belle manifestation, sur un itinéraire court, bien organisée avec un service d'ordre moins directif qu'en 2014, même s'il y a eu un incident entre gilets jaunes dont un portait un drapeau Français et une grappe de SO du PTB voulant écarter ce drapeau pour je ne sais quelle obscure raison.

Donc oui, c'était une belle manifestation et les partisans du PTB en sont très contents, refusent toute critique, traitant les personnes qui en émettent de noms d'oiseaux et autres insultes d'un temps passé qu'on croyait révolu. Bah ce n'est pas grave en soi, ce qui compte maintenant, après le relatif succès de la manif' de ce dimanche c'est ce qu'on va faire dans l'immédiat, le court et au plus tard le moyen terme pour faire avancer le schmilblick !

Alors, même si j'ai des amis au PTB (qui furent des camarades du Parti Communiste quand j'y militais avec eux) qui refusent d'emblée ce que je propose à savoir l'union de toutes les composantes de la gauche anticapitaliste, je ne me décourage pas et je relance les idées d'avant 2014, celles de 2012 en France.

Cela n'exclut en rien le PTB qui devrait y jouer un rôle moteur puisque la plus grande force en termes de membres, de moyens, d'élus et d'organisation. Pour moi, le PTB aux prochaines élections doit se présenter sous son sigle PTB, MAIS... en admettant sur ses listes des de toutes les composantes de la gauche en lutte contre le capitalisme, et cela comprend aussi des citoyens non cartés dans tel ou tel parti. Cela implique la création d'un vrai FRONT DE GAUCHE et plus cette disparité au moment de présenter les listes pour les élections. Et je le dis, ce sera difficile à faire admettre comme concept tant au PTB que dans les nombreuses chapelles de l'ultra gauche où trônent des gens qui sont (se disent) "les meilleurs".

Evidemment comme c'est parti on risque de voter dans trois ou quatre mois et un tel front sera jugé impossible, utopique, à réaliser parce que, au fond, au PTB cela ne les intéresse guère. C'est vrai que leurs slogans de colère ce dimanche oubliaient curieusement la lutte contre le capitalisme, un peu comme pour le RIC, c'était mis de côté...

Je sais bien que mon combat risque de se planter, je ne vais pas attirer derrière moi les foules mais je me dis qu'il y a dans tous les partis et chez les citoyens des gens qui, comme moi, veulent l'union de toutes et tous contre notre plus gros énnemi commun : le capitalisme, il y en a aussi au PTB et pas un peu.

La question du rapport de forces est toujours posée. On part dans tous les sens, on se casse la gueule à divers degrés tout le monde et la droite, le capitalisme, rigole. On fait table rase des détails qui nous divisent et on fonce tous ensemble et l'ennemi sera détruit à jamais. Oui ce sera dur et il est possible que via des élections ce ne soit pas suffisant.

Comprenne qui voudra.

En tous cas je vous invite à y penser très vite à ce front de gauche, et cela concerne aussi mes amis au PS, chez Ecolo, qui - à leur manière - luttent aussi contre l'hégémonie du capitalisme. "Tous ensemble, tous ensemble !" comme scandaient Raoul et ses amis hier vers 16 h Place de l'Albertine !

N'hésitez pas à émettre vos commentaires, critiques et suggestions sous ce texte, merc.

 

PTB Raoul Hedebouw rouge gauche syndicat FdR

Précédent : AVEC LES GILETS JAUNES !   Suivant : 50 % des membres présents !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Mélusine
Voter à gauche , OUI , mais le PC me semble ne pas vouloir faire de compromis pour participer à représenter ses électeurs ! alors quoi ??? Les partis devraient se remettre en question . Salut Jacques

Ajouter un commentaire