59836511 2237000383049169 1909112524985335808 n

Blog à Jak 25 juillet 2021

Aujourd'hui Sciensano ne fournit pas de chiffres, demain non plus d'ailleurs, c'est moche mais c'est ainsi et de toutes façons ce sont les vacances parlementaires, tout le monde s'en fout alors on a, heureusement, de quoi meubler l'actu avec la cata des inondations, les torchons ont de l'avenir.

Perso je vous invite à lire le billet que j'ai mis sur mon journal Facebook de dimanche à midi :

Oufti, sur les calendriers ce serait ce 25 juillet ma fête, perso dans ma famille on a considéré que ma fête c'était le 1er mai, pas d'allusions à la "saint Machintruc" ! Ma tante Arlette c'était aussi sa fête le 1er mai, de toutes façons on faisait rien de spécial perso le 1er mai même si ma marraine (grand-mère maternelle) me glissait en cachette un billet qui a monté en valeur au fil des ans et son mari, mon grand père comme j'étais chez eux justement ce jour-là dès mon adolescence me faisait goûter à ses vieux armagnacs qu'il recevait de ses anciens élèves (avec modération je précise, Mémère veillait au grain et la bouteille retournait vite dans le grand meuble vitrine et la clef dans son cache-poussières.

Donc ce dimanche c'est ma fête "chrétienne", mais je ne suis pas chrétien. Noël aussi est une fête chrétienne et on a même congé grâce à ça, même si ça tombe le dimanche et bien on le récupère dans ses jours de congé. Il ne viendrait pas à l'idée d'un quelconque gouvernant de transformer ce jour en une banale fête non célébrée par un congé, ce serait la révolution et sûr que des dizaines de milliers de non-chrétiens manifesteraient leur hostilité à cette mesure, et tout le monde trouverait qu'ils auraient raison.

Bon ce qui suit, pour moi, a un rapport à ce que je viens d'écrire : ce dimanche j'ai décidé de re-porter plus souvent mon masque contre le Covid et de faire attention aux distanciations dites sociales, y compris à la maison, et dans le jardin, en fait partout où je risque de rencontrer des personnes non vaccinées Covid, surtout celles qui considèrent les vaccinés comme des cons.

Parait que la plupart des nouveaux cas de contaminés retour de vacances ne sont pas vaccinés, idem dans les hôpitaux et les morgues, il semble toujours plus dangereux de ne pas être vacciné(e) même si l'idéal de liberté qui anime ces personnes peut me paraître à moi - connard de vacciné - comme une illusion de l'esprit.

Je sais que - même vacciné - je peux être porteur de la Covid, d'un de ses variants, et même si j'en suis protégé pour mon égoïste petite santé, je pourrais le transmettre à des non vaccinés, non masqués, qui risqueraient bien d'en être très malades et peut-être de mourir !

Parmi les non vaccinés purs et durs il y a plusieurs sous groupes :

Il y a ceux qui sont contre tous les vaccins et qui continuent de nier que les vaccins sont venus à bout de nombre de maladies épidémiques ou qui sur l'exemple d'un cas malheureux généralisent sur la dangerosité globale de tel ou tel vaccin et qui ressassent tout le temps la même histoire.

Il y a ceux qui accusent que ce soit Bill Gates et autres riches qui domineraient la planète quand il ne seraient pas eux même et d'autres que des extraterrestres et autre pilotes d'ovnis parfois aussi nébuleux que la connerie qu'ils véhiculent. Généralement c'est dans cette f(r)ange qu'on trouve les négationnistes, dont, très souvent, des gens de l'extrême droite. Rassurez-vous on y trouve aussi des gauchistes bobo-caviar qui écrivent plus vite qu'ils respirent. Tous ces gens qui ne sont pas nombreux mais savent occuper le terrain des réseaux sociaux par leur entrisme dans des groupes dits "citoyens" pour en faire leurs défouloirs et paraître plus importants que ce qu'ils sont, même avec une belle bibliothèque derrière eux.

Et il y a aussi les gens qui ont peur des vaccins qui ne seraient pas assez efficaces parce que mis en service en moins d'un an, comme s'il fallait que la science ne puisse progresser valablement que d'un pas de souris tous les dix ans, allez raconter çà à ceux qui expédient des sondes sur Mars pour voir !

C'est vrai que ce qu'il se passe en France avec le pass sanitaire est une honte pour la démocratie, une démocratie qui clame haut et fort que se faire vacciner n'est pas obligatoire (comme chez nous), ce que veut faire passer Macron c'est le caractère obligatoire du vaccin pour, simplement, vivre en société. Brigitte, redeviens son enseignante, mets le dans le coin avec un bonnet d'âne, ça ne lui rendra pas ses neurones mais - publiquement fait - ça sauvera peut-être la France !

Donc voila, j'invite mes ami(e)s vacciné(e)s ou en cours de vaccination à porter plus souvent leurs masques pour protéger ceux qui refusent la vaccination.

Ceux-là savent que c'est possible d'être vacciné(e), gratuitement, on peut témoigner qu'il y très peu d'effets secondaires quand il y en a, donc on ne doit pas tout reprendre à zéro pour les informer la plupart son majeurs et (non) vaccinés. Que nous mettions un masque ne devrait pas les déranger à moins qu'ils estiment être les gardiens de notre liberté (la nôtre et pas la leur).

Je sais bien que je vais encore me farcir nombre de commentaires à la limite haineux mais c'est la vie et il faut bien des gens pour en prendre plein la gueule pour faire avancer les idées (je vous écris cela en regardant la manif d'hier à Paris contre le pass sanitaire).

Et à lire aussi ce super texte de Francine LEDUC, ma médecin-traitant :

" Alors peut-être que c'est plus clair expliqué simplement:

Je suis vacciné(e)

Je contracterai peut-être le variant Delta

Je vais attraper un "gros rhume"

Je ne réplique pas le virus.

Le virus est éliminé au bout de quelques jours.

Les jours où le virus n'est pas encore mort,

si je vous transmets le virus,

si vous êtes vaccinés, vous ne répliquerez pas le virus. Le virus, qui a une durée de vie de quelques jours, est éliminé en permanence.

Si vous n'êtes pas vaccinés, vous pouvez développer une pneumonie. Le virus se multiplie. Vous pouvez infecter la famille et les amis. Au fur et à mesure que le virus se réplique (jusqu'à 1000 fois toutes les 12 heures !), il peut changer. La mutation est aléatoire. L'une de ces mutations peut produire un variant résistant aux anticorps produits par le vaccin et notre propre immunité.

Conclusion: Si nous sommes tous vaccinés, on ne réplique pas le virus, le virus ne peut pas changer, et après un certain temps, il disparaît. Si beaucoup ne sont pas vaccinés, le virus se réplique, donc il y a un risque de création d'un nouveau « mauvais variant » (mutation).

Si vous comprenez le concept, copiez et collez-le dans votre page d'accueil. "

Jacques Chevalier covid 19 coronavirus Vaccin Covid

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !