Admirez le toit

Quel avenir pour le Chateau Saroléa à Cheratte ?

Il a été acheté par on ne sait pas qui en 2018 et il fait l'objet d'un projet immobilier (horéca) mais personne ne sait quoi, en tous cas c'est "motus et lèvres cousues" sur ce sujet au niveau de celles et ceux qui sont sensés représenter le peuple. Il aurait été vendu, lui et son grand parc pour la somme de 126.000 euros ce qui est dérisoire même si le château est en ruine, bouffé par la mérule.

Il ne fait pas partie du projet Matexi de reconception des espaces charbonnage et paire au bois, le projet Saroléa serait porté par un groupe Hollandais dont on ne sait rien non plus.

C'est navrant car tant le Château Saroléa et le charbonnage sont des témoignages importants de la mémoire locale. Le château est d'ailleurs beaucoup plus ancien que la Tour Malakoff et les deux lieux sont liés parce que le château fut érigé par un maitre Charbonnier (Gilles de Saroléa) du 16ème siècle, du temps où la mine était la colline où est le charbonnage étajt à ciel ouvert avant qu'au 19ème siècle on entame le creusement de puits. De plus,  le Château était encore l'infirmerie du charbonnage jusqu'à ses derniers jours près du 31 octobre 1977.

Personnellement j'ai lancé un nouveau challenge : essayer de savoir ce qui se prépare pour le Chateau Saroléa et conscientiser un maximum de gens intéressés à se battre, coordonnés, pour sauver ce qui peut l'être et rendre à ce lieu sa splendeur d'autrefois, qui va me rejoindre, qui va mouiller sa chemise ?

Aout2014derrire

Cette photo date du mois d'août 2014, il y a plus de 5 ans, on y voit l'état lamentable

de l'arrière du Châteu Saroléa.

 

 
Précédent : 20ème réveillon de Noël devant le centre fermé de ...   Suivant : Chertal a rendez-vous avec Cheratte

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire