Considérations perso

Considérations personnelles de Jacques Chevalier

Cette rubrique est un chantier ouvert, les commentaires de mes amis et d'autres y sont les bienvenus.

En fait je voudrais par cette partie de mon site où, en tant que membre de la Fédération des Résistances parmi d'autres membres encore actifs ou passés, je peux cerner ce que je pense de la société qui serait pour moi mon idéal, mon aboutissement si la vie me le permet. 

Je commence cette rubrique le 10 mai 2020 en me disant que mon travail d'ici pourrait fort bien servir à certain(e)s de mes ami(e)s actuel(le)s d'un mouvement citoyen dont je fais partie avec près de 16.000 personnes en Belgique, constitué au plus fort de la crise dite du Covid 19 : COVID C.A.R.E. (CARE : pour Citoyens Actifs, Résistants, Engagés) où je fais la connaissance chaque jour de personnes très intéressantes, ouvertes à la discussion, sans oeillères, avec lesquelles je sens qu'il est possible, enfin, de monter une dynamique citoyenne anti-capitaliste sans tomber dans les travers des multiples chapelles de la gauche et de l'extrême gauche.

Je soumets donc ici mes textes à mes ami(e)s de COVID CARE pour faire avancer quelques points de ce qui pourrait s'appeler notre "manifeste", "charte" ou "programme". Mes amis de la FdR sont les bienvenus pour participer comme ils l'entendent à ce travail, je les en remercie d'avance.

J'aurais pu mettre cette recherche sur Facebook mais ce réseau est tellement infesté par des gens qui n'aspirent qu'à détruire là où des gens veulent construire, je me dis que sur mon site personnel avec mes moyens, le système qui me permet de filtrer les interventions et de les supprimer illico si besoin est, je pourrai endiguer les assauts des trolls et autres imbéciles. On trouvera en dessous de ce chantier toute la documention utile pour étayer l'architecture de la construction du texte voulu, là aussi je fais appel à des références les plus précises possibles donnant accès à des textes, images, documents sonores et autres.

JE COMMENCE ICI DIRECTEMENT MON TEXTE DIT MARTYR :

En guise de préambule à cette partie je reproduis le premier texte de l'Introduction du Programme du Front de Gauche pour les élections présidentielles et législatives en 2012 en France :

"Oui c'est possible. L'Humanité a déjà surmonté de nombreuses catastrophes. Derrière la crise du système capitaliste qui se déroule sous nos yeux, il y a la possibilité d'un monde meilleur. Nous devons la saisir. Elle est à notre portée. Encore faut-il que nous le décidions.

La catastrophe écologique, l'explosion des inégalités, de la précarité et de la pauvreté, les violations répétées de la démocratie, le refus de rapports humains fondés sur la solidarité et la coopération, tout ceci a une cause dont l'action humaine peut venir à bout. Tous ces maux trouvent leur commune origine dans la caractéristique essentielle de notre époque : la domination sans partage du capital financier sur le monde.

Or cette domination en apparence inébranlable est en réalité d'une grande fragilité. Ca elle dépend toute enrière de choix politiques que les peuples peuvent inverser. Affrontons la finance et nous retrouverons rapidement un avenir."

Ce texte a huit ans et les français l'ont peu écouté et pas appliqué, par contre le capitalisme a pris conscience des risques pour lui évoqué par ce texte probablement écrit par Jean-Luc Mélenchon. De là ce système a installé les pièces de son échiquier en cédant des parts de pouvoir à des hommes et des femmes de paris dits "libéraux", voire d'extrême droite, un peu partout en Europe, dont Macron est un parfait exemple mais aussi des femmes de choc en Belgique de Maggie De Block à la grande Sophie au sourire figé, Reine des glaces, tous chargés d'encager les revendications populaires, supprime les acquis sociaux, fliquer la société, faire règner une terreur d'un gout nouveau justifié par une une urgence sanitaire de plus en plus mise en doute par les experts eux-mêmes.Toute une armée de fusibles à faire sauter comme des dominos pour retarder le clash du capitalisme.

En moins d'un siècle l'humanité a connu une accélération comme jamais elle n'en connut en quatre millénaires même si depuis le 19ème siècle on sentait frémir des idées qui allaient former les contextes de l'encore actuelle vie en société en 2020. Tant en matière de progrès scientifique qu'économique, de société et au niveau de la vie des gens, d'une partie des gens, avec des mouvances qui méritent de faire l'objet d'analyses très poussées et qui ont été certainement éprouvées dans les multiples laboratoires de la gestion de l'humain dans les divers types de société.

Trois pôles centraux déterminant en quelque sorte les étapes connues des bouleversements en un siècle : la première et la seconde guerre mondiale et la crise dite du Covid 19.

Je ne suis pas un fanatique des notices et références livresques, je ne pratique pas l'art des citations d'auteurs pour étayer mes propos, je me fie surtout à mes connaissances basiques de citoyen lambda. Avec mes connaissances et croyances parfois fausses acquises ou non selon mes expériences de terrain en tant que militant communiste, syndical puis citoyen non carté. Je ne prétends pas détenir la vérité, la vraie, celle dont des intellectuels patentés peuvent ou croient pouvoir s'en revendiquer.

Au risque de paraître simpliste je voudrais aller directement au but, à ce que je ressens, le 10 mai 2020 au soir au moment où j'écris ces lignes après avoir songé longuement en repiquant mes radis en pleine terre et en désherbant les micro-parcelles où je planterai mes haricots verts et blancs et installerai mes plants de tomates cerise.

Il y a toujours eu des pauvres, des mendiants, des personnes victimes sans soins ni reconnaissance, trainant leurs pattes folles essayant d'appitoyer d'autres gens, au sortir des églises pour quelques piècettes, Leur exemple était le ferment d'une société de la réussite forgée sur le postulat "si tu n'étudies pas, si tu ne travailles pas, si tu mènes une vie dissolue...tu restera pauvre toute ta vie, moins que rien. Et ce discours, assez haineux pour l'Humain en général, perdure encore aujourd'hui même si la "nature" du "pauvre" a évolué et évolue chaque jiour un peu plus vite, même très rapidement, s'emballe même.

Le capitalisme a toujours eu besoin d'une armée de réserve, le sous prolétariat rampant, ces gens qui n'on rien à perdre et qui forment le gros des rand des nombreuses formes de fascismes plus ou moins violents. Quoi de mieux que des pauvres pour arrêter des citoyens qui vivent un meu mieux qu'eux dont on leur a appris à être jaloux, dont on les a conditionnés à assimiler des critères de races, de philosophies, de religions pour encourager leurs exactions télé-commandées.

Dans une société où la première condition pour bien vivre est d'être moins à travailler maus pour plus d'argent, où l'argent produit par l'exploitation de l'homme par l'homme doit revenir seulement dans les mains et les poches des éléments les plus riches. Tous les avantages laissés aux pauvres au nom d'une pitié d'antan, révolue, obsolète, doivent être supprimés l'un après l'autre, à commencer par ces systèmes hérités des Résistants de la seconde guerre mondiale et de leurs prédessesseurs ouvriers organisés dans les années 30, tous ces acquis doivent être repris par les patrons, enfin ceux qui restent, ceux qui forgent le monbde à leur image.

Quelque chose d'important pour tout le monde, que l'on soit riche ou pauvre, c'est la santé, et on le voit via la "guerre" du covid 19, même des riches sont touchés même s'ils s'en soirtent mieux.

Oui, en ce sens MACRON n'a pas tort, nous sommes en guerre, et comme à chaque guerre l'ennemi est connu même si physiquement il n'est pas classable d'une quelconque origine ou nationalité. Comme pour les deux autres guerres mondiales il y a ceux qui chez nous et, en ces temps-là, les riches financiers qui tous ensemble tiraient les marrons du feu. On les connaissait et on ne les a pas mis en cause après les guerre, comme dans ce conflit-ci on ne mettra pas en cause nos riches ni ceux que nous ne connaissons pas encoire, et qui sont peut-être les mêmes pour qui le covid et ses mesures coercitives sont des armes sans pareilles !

Quand le Covid ne sera plus qu'un mauvais souvenir toutes les mesures de précautions risquent d'être maintenues "au cas où d'autres Covids arriveraient" et nos sociétés seraient condamnées à vivre sous un confinement permanent, dans un système policier débarassé des bouches inutiles et coûteuses pour la société, la liberté d'exploiter sera érigée comme article de la Constitution et les droits rabotés à tout jamais. Le capitalisme pourra continuer de prospérer au détriment d'autres couches de la société qui ne lui seront plus utiles et il n'y aura personne dans la rue pour protester.

Les pauvres se seront mangés entre eux.

C'est aujourd'hui qu'il faut agir et mobiliser les gens, définir quel type de société nous voulons mettre à la place du capitalisme, pas des emplâtres sur ses blessures dont il s'auto-mutile pour faire croire qu'il serait amendable.

Il nous faut profiter de l'arme que le capitalisme utilise pour nous réduire à de nouveaux esclavages pour entrainer les (vraies) masses dans uncombat ferme, rapide et décidé pour vaincre ce système, avec comme étendards nos amis, tous métiers confondus, des soins de santé, des services d'urgence comme les pompiers, tous les bénévoles qui donnent de leur temps, leur énergie, leurs moyens pour aider les autres gens, on peut même obliger les médias à ne plus être au service du libéralisme politique, la face visible et puante du capitalisme.

Non, nous ne nous contenterons pas de quelques fusibles à faire sauter comme la De Block ou encore De Crem, De Bakker ou la grande Sophie, c'est le système qu'il faut abattre et remplacer au plus vite.

 

Bon voila une base que je soumets à qui veut bien me lire (sachant que mon site est moins attractif qu'un réseau social). N'hésitez pas à formuler vos commentaires en bas de cette page. Merci. On en reparle demain et les autres jours

...

 

DOCUMENTATION UTILE

  • Nom du fichier : Comprendre l'arnaque capitaliste imaginer le système d'après
  • Taille : 2.24 Mo

Télécharger

Une vidéo présentée et réalisée par Jean-Christophe DUVAL à propos de l'avenir socio-économique à dessiner, l'après capitalisme

cliquez sur le lien You Tube

https://youtu.be/efVSm2pBc3k

merci à Philippe Hubaux (FdR) pour ces deux premiers liens.

 

  • Nom du fichier : Covid care document travail 1
  • Taille : 87.02 Ko

Télécharger

Le Programme du Front de Gauche et de son candidat commun Jean-Luc Mélenchon

Elections Présidentielles et Législatives 2012 en France

Cliquez sur :

L'HUMAIN D'ABORD !

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

Jacques CHEVALIER
  • 1. Jacques CHEVALIER (site web) | 11/05/2020
Pour accéder aux liens cités par Philippe Hubaux dans sa réponse in faut regarder sous le brouillon de texte la nouvelle rubrique de documentation utile, si vous avez des liens vers des fichiers-textes, des vidéos You Tube etc, indiquez-les aussi dans vos commentaires je les mettrai en liens dans la même rubrique sous le brouillon de texte martyr. Merci d'avance.
Philippe Hubaux
  • 2. Philippe Hubaux | 11/05/2020
Salut Jaco,
C'est un peu tôt pour mettre sur le même pied les deux dernières guerres et la crise covid 19; il faut un peu de recul, si ça tombe dans six mois on n'en parle plus...Laissons se faire l'Histoire.

Pour ce qui est du confinement et faisant appel à mes souvenirs d' enfance, nous étions, mes 4 frères et moi, "confinés" dans notre jardin,
notre principale aire de jeu . Bien sur on allait à l'école, du village, et chercher le lait à la ferme pendant les vacances . Ajoutons quelques balades en vélo à l'adolescence. On va dire que notre "silo" se limitait au village. Les premières vacances dans le sud, ce fut pour plus tard vers mes 15 ans. J'oublie le Patro, mais ce sont surtout mes frères qui y participaient.
Etions nous malheureux et nous sentions-nous "confinés" ?
Aujourd'hui lorsque nous ne pouvons courir à l'autre bout du monde il faudrait se sentir malheureux, en tout "moins que les autres"
Nous nous comportons comme des mouches dans un bocal dont nous cherchons à sortir !
Retourner à une vie plus sobre faite de découverte de notre environnement immédiat est essentiel

Il est évident que c'est aussi le système sociétal qui nous pousse à agir ainsi , en gros la "société capitaliste axée sur un maximum de consommations pour un maximum de profits"
Malgré tout, beaucoup de gens vivent "en dehors" de ce système avec des moyens modestes mais suffisants, pas toujours par choix il est vrai, mais souvent ils y trouvent leur bonheur ( je pense entre autre à toutes les personnes que je rencontre et qui vivent en " Habitat Permanent"; je suis président de l' asbl Droit au Logement Différent fondée par des HP)

N'empêche qu'il faut concevoir un autre système socio-économique et que se référer uniquement à ce qui a déjà été pensé ou essayer n'eest plus suffisant (je pense aux formes de communisme,politique notamment )
Je pense aussi que sortir brutalement d'un système pour basculer dans un autre comporte des risques évident de violence
On peut éviter cela
Il existe des bases déjà très élaborées d'un "nouveau monde" suffisamment réaliste pour être rendues crédibles pour une majorité des citoyens
Cette base doit être considérée comme un objectif à atteindre.
A partir de là, il nous faut tracer une "ligne du temps du futur" (comme on le fait pour une ligne du temps du passé)
En fonction de cette ligne du temps il faut analyser toutes les mesures prises aujourd'hui qui iraient dans le bon sens pour atteindre l'objectif final et lutter contre celles qui n'y vont pas.

Depuis le temps que j' analyse ces problématiques socio-économiques, je peux dire que le système clef à modifier en premier est le système monétaire car c'est par lui que les capitalistes dominent le monde.
Je rencontre sur les réseaux sociaux et 'en vrai" de plus en plus de gens qui pensent dans ce sens.
Mais petit à petit c'est une vision globale qui se dessine et dont l'essentiel se retrouve dans cette video de Jean Christophe Duval
Elle me parait assez compréhensible par tout le monde;
https://www.youtube.com/watch?v=efVSm2pBc3k&fbclid=IwAR0ezDzpXmIjWva5iB-RNFHDCS0AhLtVcSKuYynerhsbQCQbv8aN6o0VHIU

La même approche dans ce document pdf

file:///C:/Users/filhub/Downloads/Comprendre%20l-Arnaque%20capitaliste,%20Imagin%E2%80%8Cer%20le%20syst%C3%A8me%20d'Apr%C3%A8s%20!.pdf

Bonne lecture

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/05/2020