R2bc220ac5f499499545a3f078d845cd2

Bilan Covid et débat 27 janvier 2021

Ce soir à la RTBF une émission INVESTIGATION à ne pas rater :  dont voici en support un article RTBF :

Herstal : des résultats de tests covid positifs ont été "cachés" au personnel de maisons de repos

 

Herstal : des résultats de tests covid positifs ont été "cachés" au personnel de maisons de repos

Maisons de repos : certaines profitent-elles de l'argent de nos aînés ?

Anne-Catherine Croufer

 Publié à 06h00 - Mis à jour à 07h07

Début avril 2020… C’est la première vague du Covid. Tout le monde navigue un peu à l’aveugle… le personnel soignant, les politiciens, les experts…

Le Lys et Lobélia sont deux maisons de repos situées côte à côte à Herstal, sur les hauteurs de Liège. Toutes les deux appartiennent à une multinationale française, Senior Living Group.

La direction du groupe décide de tester préventivement tout le personnel, soit 130 travailleurs, et ce, à charge des maisons de repos. Ces tests sont réalisés et analysés par un laboratoire privé. Une initiative remarquable de la part de la direction.

Un deuxième test est effectué

Dans le même temps, l’Aviq, l’agence wallonne pour une vie de qualité, a désigné l’établissement Le Lys comme faisant partie de la première vague de testing. Et donc deux jours plus tard, la médecine du travail vient tester le personnel de la maison de repos Le Lys.

Quant à celui de la maison de repos Lobélia, il sera testé une dizaine de jours plus tard.

Discordance dans les résultats des 2 tests

Les résultats des tests du laboratoire privé et ceux de l’Aviq arrivent le même jour. Le médecin coordinateur informe, oralement, les travailleurs qu’ils sont négatifs. En fait, la direction a pris en compte uniquement le deuxième test.

Le personnel se sent sécurisé. L’esprit tranquille, il continue à bosser, à côtoyer 300 résidents puis il rentre à la maison, sans s’inquiéter, puisqu’ils sont supposés tous être négatifs.

La vérité éclate : plusieurs travailleurs sont positifs et on ne leur a rien dit

Très vite, plusieurs membres du personnel ressentent des symptômes du Covid. Ils s’adressent alors à leur médecin traitant. Celui-ci demande au laboratoire privé les résultats des tests de leur patient. Résultat : positifs. Alors qu’on leur avait signifié qu’ils étaient négatifs !

D’autres reçoivent une facture du laboratoire. Sandra Delhaye, secrétaire permanente Setca-Liège confirme notre information :"Certains travailleurs se sont inquiétés de devoir payer cette facture et ont pris directement contact avec le laboratoire privé qui leur a dit, à ce moment-là, ah ben non, vous êtes positifs, vous n’êtes pas négatifs. Et c’est comme ça qu’une série de travailleurs se sont rendu compte du problème”.

Après des mois de silence, la direction opérationnelle-Wallonie du groupe accepte enfin de répondre à nos questions. Lidwine De Schryver, se justifie : "Il a fallu plus de sept jours pour avoir les résultats du labo privé et donc ces tests ont été invalidés". Nous avons contacté le médecin du laboratoire qui a effectué les tests. Il dément formellement avoir invalidé ses tests.

Ce qui veut dire, d’une part, que les travailleurs de la maison de repos du Lys, testés positifs au test du labo privé, n’ont pas été informés. La direction préférant prendre en compte le test de l’Aviq, effectué 2 jours plus tard.

D’autre part, les travailleurs de la deuxième maison de repos, Lobelia, ont, eux, été testés par l’Aviq dix jours plus tard. Ce qui signifie qu’ils sont restés, pour certains, positifs pendant plus de dix jours, sans avoir été averti. La direction a manifestement manqué de transparence et de précaution. Lidwine De Schryver estime, pour sa part, avoir été transparente et d’ajouter : "Je ne comprends pas pourquoi il faut revenir aujourd’hui sur des tests effectués au mois d’avril dernier".

Quant à la secrétaire permanente Setca, Sandra Delhaye, elle se dit scandalisée par cette manière de faire : " On aurait voulu propager le virus, on n’aurait pas fait mieux ".

En fin de compte, la direction du groupe a décidé de choisir le résultat du test qui l’arrangeait le mieux. Mais pourquoi ? Pour éviter d’engager du personnel ? C’est difficile à dire.

L’argent, au cœur du vieillissement

Toujours est-il que de l’argent, le groupe en a. Les maisons de repos Le Lys et Lobelia, font partie de Senior Living Group, une multinationale, commerciale cotée en bourse. En Belgique, il est le leader du marché des maisons de repos et de soins avec 7500 employés.

Récemment, il a été racheté par Korian, une multinationale française dont le chiffre d’affaires approche les 4 milliards d’euros.

Rendez-vous ce mercredi soir sur la Une ou sur Auvio à 20h20.

Et avant j'attends vos commentaires  pour un débat si vous voulez avec votre avis à propos des Maisons de Repos et leur incidence criminogène depuis le début de la pandémie.

Au delà de la généralité du problème il y a cette particulatité à Herstal qui se trouve être une des communes limitrophes à la mienne : Oupeye et, là, y a t'il eu ou non des travailleurs de ces deux maisons de repos qui auraient pu ramener le virus à leur domicile sur notre commune. On peut espérer que les autorités Oupeyennes regardent l'émission INVESTIGATION de ce soir et pas en s'en lavant les mains, à mon avis nous sommes concernés.

Ceci dit voici les chiffres du jour :

Décès : 65 (+ 30)

Admissions en hôpitaux : 145 (+ 55), Sorties : 167 (+ 130), Lits occupés : 1932 (- 27) Soins intensifs  : 323 (- 2); respirateurs : 168 (- 2).

Contaminations :

Oupeye : + 5, Liège ville : + 42, Anvers : + 46, BXL 19 communes : + 177, Trooz : + 1, Bassenge : + 1, Herstal : + 14, Juprelle : + 5, Visé : + 5, Ans : + 14, Mouscron : +31 (5762), Eupen : + 1, Malmedy : + 0, Saint Vith : + 3, Verviers : + 18, Hasselt : + 10, Saint Trod : + 15, Arlon : + 9, Aubange : + 3, Floreffe : + 0, Mettet : + 0, Namur : + 7, N-A : + 66.

 

 

 

Jacques Chevalier blog coronavirus covid 19 Oupeye Liège

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • jacouille
    Comme l'émission passera sur Auvio je la mettrai en consultation sur ma page Facebook ou, si ca ne va pas, ce sera sur mon site. Merci pour ton intervention Mélusine !
  • Mélusine
    Ce n'est pas facile de trouver une "bonne " maison de repos ! en fonction de la santé, l'âge, le montant de la retraite surtout...
    Les vols sont fréquents surtout chez les pensionnaires aux troubles de la mémoire ! postes de télévision, loupe, vêtements ... disparaissent: je l'ai constaté.
    La personne que je connais qui y travaille est testée toutes les semaines ... a été positive et prévenue tout de suite !
    Je ne regarderais probablement pas l'émission. J'avais vu un reportage extrêmement ahurissant après la 1ère vague.
    Les maisons de repos recevraient un subside par pensionnaire testé positif au Covid, selon les détracteurs anti mesures prises , tu en sais quelque chose ?
    Pour ce qui est des maisons de repos "privées" , c'est du commerce donc le but est lucratif ....