Pas de pitié pour les dindes !

Web coco noel menace 4 1727x2048

Grâce à la Covid 19 les dindes pouvaient espérer échapper au sacrifice rituel de Noël mis en place par les humains... le second après le Thanksgiving des Américains.

Raté ! On va quand même fêter Noël dans les ménages même si on sera moins à table, beaucoup moins que les autres années en tous cas, on peut supposer que dans ces nombreux ménages on bouffera les restes de dinde jusque 5 jours plus tard, que certains, prévoyants (socialistes ou non) en mettront au surgélateur pour Noël 2021. Les bûches en moka vont être plus petites et on prévoira moins à boire d'autant qu'à minuit les invités, même peu nombreux, devront être rentrés chez eux, mais c'est déjà mieux pour les wallons et francophones Bruxelles obligés les autres soirs de rentrer à 22 h au plus tard.

On aura le temps de digérer un peu en regardant Naguy sur Antenne 2. Faudra pas attendre minuit pour déballer les cadeaux ou espérer aller à la Messe de Minuit, à moins de demander l'asile aux curés et de loger dans les églises à la chaleur solidaire des cierges.

Heureusement, tout le monde n'est pas chrétien. Mais, très curieusement, le gouvernement Vivaldien semble très influencé par la présence en son sein du seul parti - philisophiquement parlant - proche de l'église catholique. Une concession pour le CD&V, c'est vrai que, même après plein d'affaires mettant en cause des praticiens du culte, les églises font toujours plus recette que les Maisons du Peuple. Enfin, ne réveillons pas les vieilles haînes, ne parlons que de la pandémie qui nous secoue depuis début mars, nous les petits belges qui sommes des fanatiques de foot toute l'année, de pétanque en été dans le sud et de ski chaque hiver.

Cette année, ce sera duraille pour la glisse, et ceux qui reviendront de n'importe-où, neige ou pas, devront avoir rempli le formulaire ad hoc et respecter une quarantaine (mais je ne sais plus laquelle) avec éventuellement un testing fiable (mais ça reste à préciser) et ceux qui ne respecteront pas les interdictions seront sanctionnés (soit dit en passant la mesure n'est pas neuve et n'a guère été appliquée pour nos compatriotes concernés). On se réjouit de voir qui sera à l'amende ! Je suggère que l'on fasse payer l'amende AVANT le départ vers une zone rouge et que celle-ci ne soit restituée qu'après avoir satisfait aux exigences pour le retour !

Bon, revenons sur cette nouvelle formule de bulle, celle de Noël : rien de change pour les ménages de plus d'un adulte, ils peuvent toujours inviter une seule et même personne (toujours la même, Noël ou pas). Une personne seule peut toujours recevoir une personne, toujours la même, Noël ou pas, mais peut en recevoir une seconde le soir du réveillon de Noël OU le jour de Noël (mais pas les deux).

Je me rappelle quand les aides ménagères se sont plaintes des risques qu'elle couraient... Qu'on a dit en haut lieu que - bien souvent - l'aide ménagère pouvait être la personne que la personne isolée pouvait inviter. Une aide ménagère travaille quelques heures par semaine (souvent des temps partiels mal payés) dans plusieurs ménages, pas souvent plus de 8 h par semaine au service d'une même personne isolée, c'est donc "un accompagnement" qui est justifié par la "solidarité Covid" mais pas vraiment une présence au quotidien. Et voilà que cette aide ménagère pourrait(devrait) être la 1ère personne invitée par la personne isolée, voire la seconde, sans considérer que les aides ménagères ont aussi une famille et qu'en principe on ne mélange pas le travail et la vie privée...!!!

Tout le monde n'est pas SDF ou dans le peloton de queue du social, je pense aussi aux salariés, à ceux qui doivent se débrouiller à 70 % avec le chômage si leur dossier est reconnu en ordre, aux nombreux indépendants avec contact (comme les coiffeurs, ésthéticiens, tatoueurs, ensemble que je devrais mettre au féminin d'ailleurs, les hommes y sont minoritaires), les travailleurs de l'HORECA dont le gouvernement se moque éperdument en les obligeant à répondre aux normes sanitaires pour les fermer ensuite jusqu'au plus tôt début février 2021.

Pour la réouverture de ce 1er décembre, j'ai vu des indépendants se réjouir de pouvoir enfin vendre aux gens un peu plus que d'habitude en vue des réveillons, des fiestas et autres sorties, mais IL N'Y EN AURA PAS, sauf un Noël rikiki ! Alors autant attendre les soldes il me semble. La réouvertue au 1 décembre c'est le gouvernement qui "trace" un trait sur ses aides passerelles et tant pis si les indépendants vendent moins en décembre, ils n'auront qu'à se débrouiller, c'est pas pas un cadeau cette réouverture, qu'on se le dise bien.

Et puis, il y a tous ces belges malades de la fièvre acheteuse qui vont à l'étranger "faire des affaires", aux Pays bas, virus ou pas virus la TVA sur les vêtements est à 6 % et 21 % chez nous, est-ce que ces "bons belges" vont revenir, le 1 décembre 2020, dans les boutiques de Liège ou de Visé par exemple, se ruer sur les mêmes vêtements des mêmes chaines - comme C&A - en payant 21 % au lieu de 6 % de TVA ? D'autant qu'il me semble que les soldes d'hiver commencent plus tôt en Hollande.

Tous ces compatriotes, dont je peux comprendre la motivation économique, leur besoin de leur liberté de consommer, j'aimerais qu'on leur demande s'ils votent quand il y a des élections en Belgique, et pour quels partis qu'ils votent, cela serait indicativement intéressant à savoir.

Enfin grâce à notre Ministre de l'Intérieur, Madame Verlinden (CD&V), on pourra même réveillonner le 24 décembre à 4 adultes et non 2 plus un ou 1 plus 1 voire 2 ! Il suffira de le faire au jardin ou sur une terrasse non en lien direct avec l'habitat où on vit. Parait d'ailleurs qu'au nord de notre pays les poèles et autres dispositifs pour faire des braséros se vendent comme des petits pains, çà et le bbq classique, sans faire de bruit, en respectant les distances, en respectant le nombre de 4 adultes (peu importe le nombre d'enfants de moins de 12 ans de toutes façons ils ne risquent rien pour eux-mêmes et ils sont punis comme les plus grands d'ailleurs par l'interdiction d'usage des feux d'artifice et autres pétards) on met les petits plats dans les grands !

Bon, comme d'habitude, on a l'air de prendre des responsabilités en accordant quelques miettes à certains oiseaux et en enfermant encore plus quantité d'autres.

On se moque de l'avis des experts, eux demandaient la réouverture des commerces non essentiels le 15 décembre, NADA ce sera le 1 décembre et pour tous les autres on verra les chiffres le 15 janvier pour envisager un déconfinement plus large vers le 1 février.

Combien de coiffeuses et de restaurateurs vont se suicider d'ici-là et le "comité de concertation" c'est fini pour 2020, prochaine réunion le 15 janvier 2021. Les experts demandaient des évaluations des mesures tous le 15 jours, ils pourront se brosser.

Foutage de gueules ! 

Est-ce qu'on va continuer longtemps comme çà à dire oui à leurs choix guidés par les associations patronales, perso je soutiens les mesures barrière parce que ce foutu virus EXISTE et n'est pas près de mourir, de disparaître, ce qu'il faut, selon moi, c'est que chaque citoyen, pas rien qu'en Belgique, respecte la distanciation et le bon port du masque. Si tout le monde se donnait la peine d'en faire de même on en finirait peut-être plus rapidement mais il y a, hélas, des personnes, dont nombre d'intectuels, qui dénoncent les mesures prises un peu partout comme des entraves à leur Liberté. Parfois ils ont un proche qui meurt de la Covid, généralement on ne les lit plus dans les réseaux sociaux honteux qu'ils sont.

Bon je sais déjà que ce trop long texte ne sera guère lu, je le publie sur le blog de mon site, tout le monde peut le lire et le commenter mais à part l'une ou l'autre personne de mes amis il ne viendra personne pour critiquer ce que je dis, c'est tellement plus facile sur Facebook et puis au fil du temps, là, les posts disparaissent, certains commentaires aussi, mais c'est vrai que Facebook (par exemple) est fort critiqué par ceux qui pestent contre les mesures barrière, même s'ils inondent à coups de profils souvent bidon les réseaux faisant le jeu de ceux que par ailleurs ils dénoncent.

AU PLAISIR DE VOUS LIRE EN COMMENTAIRES SUR MON BLOG !

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Annick Letecheur
    • 1. Annick Letecheur Le 30/11/2020
    regardes sur mon mur, si je veux aller chez ma tante, je peux mais je dois rester dans le jardin et je ne peux pas rentrer pour aller aux toilettes.
    Pour le reste, pas grave, je n’achète que de l’alimentaire mais je «souffre» tous les jours pour les personnes qui n’ont plus de rentrées :-(.
    Presque tout le monde respecte les consignes à Bruxelles.
    Le petit delhaize près de chez moi ne respecte rien.
    Il y a une affiche «1 personne par 10 m²»...
    Je me suis adressée au responsable.
    «Monsieur, vous affichez des règles que vous ne faites pas respecter. Regardez, on est à 20cm l’un de l’autre.
    On m’interdit de rentrer avec mon caddy personnel, que je suis la seule à toucher et ce n’est pas affiché que je dois prendre un petit panier rouge à roulettes et laisser mon caddy à l’entrée ! De plus, ils ne sont jamais désinfectés vos paniers.
    Quelle garantie ai-je que la personne précédente qui à utilisé le panier n’est pas contagieuse ?"
    Il était sans voix.
    Depuis lors, il y a une affiche disant qu’il faut laissé son caddy à l’entrée et quand j’y vais, je bloque tout. j’attends avant de déposer mon caddy qu’on vienne désinfecter le panier.